Flash Infos:

Un Pré-Test du Manuel de Communication stratégique et de Marketing Politique: La KAS outille les acteurs politiques pour mieux communiquer avec l’électorat


1 138 Vues

Ph/DR: Le présidium à l’ouverture de l’atelier (Dr Stéphanie Brinkel, Représentante résidente de la KAS/PDWA à Abidjan et M. Gérard S. Guèdègbé, DG/SYABONGA Gold

La Konrad Adenauer Stiftung (KAS) en collaboration avec le Cabinet SYABONGA Gold organise du 6 au 5 octobre 2021, un atelier de Présentation du Pré-Test du Manuel de Communication stratégique et de Marketing politique. Une vingtaine de jeunes leaders, représentants des partis politiques sont conviés à cet atelier qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Programme de la KAS sur le Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest (PDWA). L’atelier se déroule à l’Hôtel Golden Tulip de Cotonou.

La communication étant un maillon essentiel de la vie politique. Tout parti politique, tout acteur politique qui souhaite gagner une élection ou avoir l’adhésion des populations à sa cause, doit savoir communiquer. Et donc, l’idée de faire des formations cycliques est bonne, mais disposer d’un manuel de communication, un outil qui permet de se consacrer eux-mêmes à l’autoformation, c’est encore très mieux.

C’est pourquoi la Konrad Adenauer Stiftung  (KAS) a entrepris avec l’expertise du Cabinet SYABONGA Gold de mettre à la disposition des acteurs politiques un manuel de communication stratégique et de marketing politique.

« Ce manuel se veut un outil d’aide des acteurs politiques pour les amener à mieux faire passer leurs messages ; à mieux communiquer afin d’atteindre leurs objectifs et leurs cibles » a déclaré la Représentante résidente de la KAS/PDWA, Dr Stéphanie Brinkel.

« L’initiative de ce manuel vient du fait que nous avions travaillé avec les différentes sections des  partis politiques notamment, les jeunes,  les femmes et les membres des directions des partis politiques, qui d’habitude ne sont pas assez visibles dans les formations politiques. Et l’idée qui s’est dégagée de cette série de concertation à Abidjan, Lomé et Cotonou, c’était qu’on puisse commencer par voir comment est-ce qu’on peut mettre en place un guide pour permettre aux acteurs politiques de commencer par eux-mêmes à comprendre les enjeux du marketing politique et de s’engager dans les questions liées à la formation » explique le Directeur du Cabinet SYABONGA Gold, M. Gérard Sènakpon Guèdègbé.

Le présent atelier s’inscrit dans le cadre des activités du Programme sur le Dialogue politique en Afrique de l’Ouest (PDWA) de la KAS, fondation politique allemande. L’objectif de la KAS vise à renforcer la démocratie  à travers les différents acteurs politiques et leur permettre de communiquer aisément avec le peuple.

Le manuel pré-test est donc un outil technique qui vise à donner aux partis politiques la possibilité de communiquer et surtout à leurs membres, l’expertise de se renforcer sur le marketing politique. « Disposer d’un tel manuel, c’est : être capable d’avoir des messages précis ; avoir la capacité de gérer la communication à l’interne avec les démembrements des différentes sections et de faire des campagnes de mobilisation de ressources. En d’autres termes, il s’agit de tout ce qui peut être mise en œuvre par un candidat pour réussir sa campagne électorale» souligne M. Guèdègbé.

«Nous voulons beaucoup plus échanger avec vous, savoir comment est-ce que vous voyez les questions émergentes du marketing politique, s’extérioriser et se contextualiser au sein de vos partis politiques» ajoute-t-il.

Durant les deux jours et demie, il sera donc question de : parler des structures de stratégie  de communication ; faire des pré-tests pour voir comment eux-mêmes (participants) réagissent sur les différents questions politiques. A cet effet, les débats et échanges seront axés sur leur manière d’aborder les questions liées aux partis politiques, lorsqu’on sait qu’il s’agit pour la plupart, des partis concurrents même s’il y a souvent des alliances stratégiques qui ne durent que pour une période donnée.

Le présent atelier permettra  donc aux participants d’apporter leurs contributions pour l’amélioration du manuel et son élaboration. En encourageant vivement les participants à prendre à cœur les objectifs de cet atelier, Dr Brinkel exhorte les participants à faire des suggestions, à donner leurs avis et préoccupations sur le contenu. « C’est votre instrument, c’est à vous de le modeler pour qu’il réponde mieux à vos besoins».

En effet, l’exercice de cet atelier s’apparente à une série de concertation qui se déroulera dans trois pays : Au Bénin, il est question de travailler sur les éléments qui concernent les jeunes ; au Togo, les femmes seront ciblées parce qu’elles ont besoin de plus de visibilité au sein des partis politiques ; à Abidjan, les deux cibles (jeunes et femmes) seront regroupées  sur le même exercice. La dernière étape  sera consacrée à faire en sorte que chacune de ces entités au sein des partis politiques soit représentée dans le document final dont la sortie est prévu à fin novembre 2021.

Les acteurs politiques béninois sont donc les premiers à prendre connaissance de ce Manuel de Communication stratégique et de Marketing Politique. C’est le lieu pour eux de saisir l’occasion pour partager leur connaissance en la matière et de voir comment les différents outils contenus dans ce manuel pourront être contextualisés au sein des partis politiques afin de voir si les options proposées dans le manuel peuvent leur permettre d’avancer.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page