Flash Infos:

Bénin – Lancement officiel de la campagne agricole 2024-2025 : Le Gouvernement prend de fortes mesures pour la tendance haussière des productions


4 160 Vues

PH/ DR: Lancement de la Campagne agricole 2024-2025

En procédant à ce lancement, le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche a annoncé quelques grandes ambitions pour la campagne

La cérémonie de lancement officiel de la campagne agricole 2024-2025 a eu lieu le vendredi 19 avril 2024 à la ferme AHOZOUNGOU du producteur SANSAN WOROU DJOUA dans le village PEDE à Kandi. En procédant à ce lancement, le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche a annoncé quelques grandes ambitions pour la campagne.

Au terme de la campagne agricole 2024-2025, le Bénin devrait pouvoir renouer avec la tendance haussière de la production du coton, des vivriers, notamment du maïs. Pour cette céréale très demandée sur les plans national et régional, le Ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI a ouvertement affiché l’ambition du gouvernement :  aller à au moins 2 millions 500 mille tonnes, contre 1 million 800 mille tonnes au titre de la campagne 2023-2024.

Les sous-secteurs élevage et pêche ne seront pas du reste, à en croire le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche. Pour soutenir cet objectif, il a rappelé certaines mesures prises par le Gouvernement pour accompagner les producteurs. Au nombre de ces mesures figurent la prise en charge de la subvention de 24,4 milliards de francs permettant la mise en place à coût subventionné de 123.100 tonnes de NPK, 90.000 tonnes d’Urée et 59.400 tonnes de SSP à raison de 17.000 F le sac de 50 Kg de NPK, 15.000 F le sac de 50 Kg d’urée et 14.000 F le sac de 50 Kg de SSP au producteur ; la mise en place d’une subvention de 2 milliards de francs pour faciliter l’accès des producteurs aux semences de qualité de maïs, de riz et boutures de manioc ; l’acquisition et la mise en place à prix subventionné d’herbicides spécifiques et d’engrais spécifique ananas au profit des producteurs.

Au profit de l’élevage, il est prévu la subvention à 50% de l’insémination artificielle de 15.000 vaches avec des semences de races laitières et à viande ; la mise en place de 2.500 tonnes d’aliments bétail à prix subventionné de 45% ; la mise en place de 100 taureaux, de 100 verrats et 200 béliers à prix subventionné de 50% ; la mise en place gratuite de 66,9 tonnes de semences de légumineuses fourragères et 5.434 tonnes d’éclats de souches de graminées fourragères ; la mise en place gratuite de 2400 géniteurs de petits ruminants, de 8400 géniteurs de volailles et de 2000 géniteurs de lapins ; la mise en place de 200 000 poussins chair d’un jour à prix subventionné de 50% ; la mise en place de 202 360 doses de vaccins contre la fièvre aphteuse et la  dermatose nodulaire contagieuse bovine à prix subventionné de 50% et la vaccination gratuite de 3 millions de volailles familiales contre la maladie de Newcastle.

Puis, pour le secteur de la pêche, le Ministre a annoncé la mise en place au profit des producteurs d’alevins de 160.000 larves de géniteurs importées pour améliorer la production locale de poisson TILAPIA ; la mise en place de 15 tonnes d’aliment granulé extrudé pour larves de poisson pour renforcer la capacité de production de semences et la mise en place de 1.622 tonnes d’aliments poisson subventionnés à 35% au profit des pisciculteurs.

Pour le président de la Chambre Nationale d’Agriculture, Imali H. DJETTA DJORI, ce sont de bonnes nouvelles pour vitaliser, booster et galvaniser les acteurs agricoles pour une campagne agricole réussie et victorieuse.

Le Préfet de l’Alibori, Ky-Samah BELLO, a salué les efforts du Gouvernement du Président Patrice TALON pour assurer la sécurité alimentaire aux Béninoises et Béninois. (Gouv.bj)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page