Flash Infos:

Conférence de Presse hebdomadaire de la CEDEAO: focus sur les realisations humanitaires et les prochaines assises de la jeunesse ouest africaine


4 519 Vues

La commissaire de la CEDEAO en charge du développement humain et des affaires sociales a tenu ce 19 avril 2024, une conférence de presse à Abuja, au siège de la Commission. A l’occasion, la Professeure Fatou SOW SARR est revenue sur les politiques de la CEDEAO dans le domaine humanitaire et la jeunesse. Elle a la tête d‘un département qui pilote la politique de la CEDEAO dans les directions des Sciences, éducation et culture, Humanitaire, égalité et genre, jeunesse et sport.

Chacune de ses composantes œuvre pour le développement de la communauté à travers des politiques régionales qui prennent en compte le secteurs genre, éducation, jeunesse, humanitaire, etc. Avec les multiples défis auxquels la région est confrontée, la question humanitaire reste une priorité pour la commission. En cas de catastrophe naturelle ou de défis liés à la sécurité, ce département intervient pour porter assistance aux Etats membres et aux populations sinistrées.

La Commission de la CEDEAO par le truchement de la Direction des Affaires Humanitaires met des moyens financiers pour la gestion des problématiques relatives aux inondations et à la crise migratoire. Concrètement, la CEDEAO a porté une assistance financière à la Guinée lors de l’incendie du dépôt d’hydrocarbure et les inondations. En 2024, plus de 9 millions de dollars ont été dégagés pour les déplacés internes, les réfugiés et les communautés d’accueil.

Dans le cadre de sa politique de stabilisation de la région et de lutte contre le terrorisme, la CEDEAO a apporté un appui financier au Nigéria, au Niger, au Mali et au Burkina Faso pour la réhabilitation et le renforcement de la résilience des communautés. Dans cette dynamique de recherche de la paix, elle s’est dotée d’un centre d’observation, de suivi et d’alerte basé à Abuja et qui œuvre pour la prévention de l’extrémisme violent dans la région. Ce centre facilite une meilleure prise en compte des questions humanitaires dans l’espace CEDEAO.

Lire aussi  Consultation régionale sur la mise en œuvre de la ZLECAf : La CEDEAO affûte ses stratégies

En matière de jeunesse, le Centre de Devellopement de la Jeunesse et du Sport de la CEDEAO met en œuvre la politique de la Commission dans les domaines liés à la jeunesse, au sport et au volontariat. Depuis 2014, 217 volontaires ont été envoyés dans les Etats membres dont le Burkina Faso, le Nigéria, la Sierra Leone, le Libéria et la Guinée. Cett Direction travaille à promouvoir l’esprit de volontariat dans la région et l’engagement de la jeunesse à servir les communautés.

Le sport, au-delà des aspects ludiques est un mécanisme original pour promouvoir l’intégration régionale. A la lutte, le marathon et le cyclisme, le CDJS/CEDEAO apporte son appui annuel aux fédérations sportives de prêts de 100 mille dollars par fédération.

En matière d’insertion socioéconomique des jeunes, des programmes d’incubation et de formation professionnelle sont mis en œuvre par la Commission. On note par exemple la formation en froid et climatisation mécanique, en électricité bâtiment au Burkina Faso et au Mali. Dans le cadre du partenariat avec la Chine, 12 projets des jeunes de la région ont été retenus et financés en 2023.

La Direction de l’éducation s’active dans le cadre du programme de mobilité académique et d’insertion professionnelle des jeunes au sein des institutions de la CEDEAO pour donner plus de cadre d’apprentissage et d’expression des compétences des jeunes de la région. Depuis 2016, 845 jeunes ont été bénéficiaires de cette politique. Le programme d’insertion des jeunes dans les industries du secteur privé a touché 180 jeunes entre 2021 et 2022.

Lire aussi  La CEDEAO se prépare à installer sa nouvelle équipe de la Task Force sur le Schéma de Libéralisation des Echanges (TF/SLE)

Depuis 2019, 42 jeunes ont été envoyés pour des masters en diplomatie et relations internationales en Espagne. Le programme d’appui à l recherche et à l’innovation a permis de former, entre 2018 à 2024, 30 jeunes en master et en PHD avec un financement de pres de 700 milles dollars.La CEDEAO intervient également dans le domaine. Lors des festivals de cinéma et d’art, des prix sont octroyés aux artistes. On a l’exemple du FESPACO au Burkina Faso et du MASA en Côte d’Ivoire.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page