Flash Infos:

Politique : La Libye au bord du chaos : Elle renonce à organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2017 et près de 200 Africains périssent en mer au large de Tripoli


881 Vues

La Libye renonce à organiser la Coupe d’Afrique des Nations en 2017, a annoncé samedi 23 août la Confédérations africaine de football (CAF) dans un communiqué. « Une délégation libyenne, conduite par le ministre de la jeunesse et des sports de Libye, l’a signifié au président de la Confédération africaine de football », explique la fédération africaine.

PH:DR- L'équipe nationale libyenne

PH:DR- L’équipe nationale libyenne

Déjà en 2013, la Libye, soumise aux révoltes contre le régime de Kadhafi, avait du renoncer à cette organisation.

La CAF va devoir désigner un nouveau pays organisateur qui, au vu des délais, devra posséder « déjà l’essentiel des infrastructures et facilités requises (stades, terrains d’entraînement, hébergement, voies de communication…)»

Fuyant la violence, ils meurent en mer

Vendredi, des gardes-côtes libyens ont retrouvé les débris d’une embarcation en bois dans laquelle s’étaient embarqués quelque 200 migrants. Seuls 16 ont survécu au naufrage.

Sur environ 200 migrants, seuls 16 ont survécu au naufrage

Sur environ 200 migrants, seuls 16 ont survécu au naufrage

« Nous recherchons 170 passagers africains d’une embarcation de bois qui a sombré en mer en face de la localité de Guarakouzi », a déclaré l’un d’eux à l’AFP après avoir repêché une quinzaine de corps.

Un photographe de l’AFP arrivé avec les gardes-côtes sur les lieux du drame a indiqué avoir vu parmi les corps celui d’un enfant pourtant équipé d’une bouée de sauvetage.

Les victimes seraient de plusieurs nationalités, notamment somalienne et érythréennes. Selon le site d’information Leral.net, 7 Sénégalais figuraient également parmi les passagers.

Selon le ministre italien de l’Intérieur, il y aurait actuellement, rien qu’en Libye, entre 300 000 et 600 000 migrants africains en attente d’embarquer au péril de leur vie. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page