Flash Infos:

Rapport sur le Développement durable pour le Bénin 2022: Selon SDSN, le Bénin a réalisé un score de 50,7 sur 100 pour l’ensemble des 17 ODD.


457 Vues

Ph: DR-: SEM, Patrice Talon, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement

Le Réseau de solutions pour le développement durable des Nations Unies (SDSN), (en anglais, Sustainable Development Solutions Network) vient de publier un premier rapport 2022, sur le Développement durable pour le Bénin. Sollicité par le Gouvernement du Bénin, l’objectif de ce rapport est de présenter l’état des lieux, les performances et tendances des ODD du Bénin et l’analyse des politiques à mettre en œuvre dans le cadre des « Six Transformations ».  Ce rapport pilote sert de référence, à l’aube de la première émission obligatoire de l’Eurobond ODD par le Gouvernement béninois en juillet 2021 qui témoigne de l’engagement fort pour accélérer la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et les défis à relever pour les atteindre.

Aline ASSANKPON

Les Objectifs de développement durable (ODD) sont un ensemble de 17 objectifs convenus au niveau international et adoptés par tous les pays membres des Nations unies en 2015, à atteindre d’ici 2030. «Cet ensemble ambitieux vise à mettre fin à la pauvreté, à protéger la planète et à garantir l’égalité et la prospérité pour tous » (Nations Unies, 2015).

Dans le prolongement de ses efforts de mise en œuvre des ODD depuis 2016, le Gouvernement du Bénin a réalisé sa première émission obligataire « Eurobond » en juillet 2021, exclusivement consacrée aux financements de projets à forts impacts sur l’atteinte des ODD. C’est dans ce cadre que le Gouvernement a fait appel au Réseau de solutions pour le développement durable des Nations Unies (SDSN), reconnu pour son expertise indépendante, en vue de l’accompagner dans le suivi et l’évaluation des progrès et des efforts accomplis.

Le Bénin à mi-chemin de la réalisation des ODD

La production du présent  n’a été rendue possible grâce au soutien du Ministère de l’Economie et des Finances du Bénin. Le rapport comprend l’indice et les tableaux de bord des ODD au Bénin : il s’agit en effet, l’un des outils déployés par le SDSN pour soutenir le Bénin dans ses efforts en vue d’atteindre les ODD.

Trois objectifs sous-tendent l’indice et les tableaux de bord des ODD au Bénin, et plus largement la série de Rapports sur le développement durable : Fournir un outil permettant de suivre les performances et les progrès des pays en matière d’ODD, en utilisant les meilleurs indicateurs disponibles ;  Identifier les principales lacunes en matière de données, et les domaines dans lesquels il convient de mener des recherches  et  Promouvoir des solutions intégrées en suivant et en discutant des engagements, des stratégies et des mécanismes de mise en œuvre pour atteindre les ODD.

 

La présente édition se veut être un rapport de référence (« baseline » en Anglais), qui définit le point de départ du Bénin dans son nouvel engagement pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030. A cet effet, le rapport est subdivisé en trois parties : La première fournit une analyse statistique en deux étapes : la première section traite de l’indice et les tableaux de bord des ODD au Bénin en comparaison internationale aux autres États membres de la CEDEAO ; Et la deuxième section, l’analyse porte sur les dimensions du principe de « ne laisser personne de côté », à l’échelle des douze départements du Bénin et en utilisant des données nationales. La deuxième fait une analyse du Programme d’Action du Gouvernement du Bénin (PAG, 2021-2026) dans le cadre des « Six Transformations » des ODD développé par SDSN. Et la troisième approfondit l’analyse des politiques, en abordant les efforts du Gouvernement pour la mise en œuvre des ODD au Bénin.

 Performances et tendances du Bénin

En ressortant les performances et les tendances réalisées par le pays, le rapport souligne qu’à mi-chemin, le Bénin a réalisé un score de 50,7 sur 100 pour l’ensemble des Dix-sept (17) ODD. Le Bénin se distingue du reste des Etats de la Cedeao avec des progrès depuis 2015 pour les ODD 2 (Faim « Zéro »), 8 (Travail décent et croissance économique), 9 (Industrie, Innovation et Infrastructure) et 14 (Vie aquatique) pour lesquels la majorité des pays de la sous-région stagnent, voire régressent.

 

Par rapport aux pays à revenu plus élevés, le Bénin performe relativement bien sur les ODD 12 (Consommation et production responsables) et 13 (Lutte contre le changement climatique).

Certes, il y a des défis persistants pour la réalisation de la majorité des ODD dans la région. En particulier, les tendances des ODD 4 (Education de qualité), 10 (Inégalités réduites) et 11 (Villes et Communautés durables) sont à surveiller.

 

À l’échelle infranationale, l’indice « ne laisser personne de côté » couvre quatre dimensions de disparités : les inégalités d’accès aux services publics, l’extrême pauvreté et la privation matérielle, les inégalités entre les sexes, et les inégalités de revenu et de richesse. Le rapport constate des disparités entre les régions du Bénin. «Les données utilisées proviennent de sources internationales en vue de faciliter les comparaisons avec les autres pays de la CEDEAO, ainsi que de sources nationales pour l’analyse infranationale. Comme pour d’autres pays en voie de développement, les données manquantes et les délais dans la production des statistiques ne permettant pas d’avoir la pleine mesure des progrès et efforts réalisés par le Bénin » souligne le rapport.

Néanmoins, le Bénin est classé parmi les pays à « fort engagement » en faveur des ODD, selon l’analyse mondiale des efforts gouvernementaux. Cette analyse, en matière de politiques publiques et d’investissement permet d’apporter des informations complémentaires pour évaluer la performance du pays.

Orientations des « Six Transformations »

L’analyse du Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2021-2026) à travers le cadre des « Six Transformations » montre qu’il cible de façon cohérente les défis du Bénin pour l’atteinte des ODD. Il s’agit notamment de : l’Education, genre et Inégalité ; la Santé, Bien-être et Démographie ; la Décarbonisation de l’énergie et Industrie ; l’Alimentation durable, Terre, Eau et Océans ; les villes et Communautés durables et enfin la Révolution numérique pour le développement durable.

Outre ces six transformations, il y a également l’intensification des efforts du Gouvernement, à l’image de son programme d’assurance pour le renforcement du capital humain (ARCH) et son programme d’accès universel à l’eau potable en milieu rural  « qui permettront d’accélérer la réalisation de plusieurs ODD et de «ne laisser personne de côté » y compris dans les régions plus défavorisées du pays ».

L’analyse du cadre institutionnel  révèle, selon le rapport, que « le Bénin a su s’approprier les ODD depuis 2016 afin de domestiquer les objectifs et adopter une stratégie de développement. Le pays dispose d’un appareil institutionnel transversal et d’une volonté politique forte qui pourraient lui permettre d’obtenir d’importants résultats dans les années à venir ».

Les recommandations sur les tendances décroissantes

 

Le rapport rappelle par ailleus, que la réalisation des ODD nécessite des investissements publics et privés à grande échelle ; dans ce cas, le Bénin doit être soutenu dans sa mobilisation financière pour la réalisation de l’Agenda 2030. Cependant, des défis majeurs subsistent pour la réalisation d’une grande partie des ODD. La Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria sont les seuls pays de la sous-région pour lesquels des défis subsistent pour la réalisation de l’ODD 13 relatif à la lutte contre les changements climatiques. La situation est assez semblable dans le reste de la sous-région. A l’instar de la grande majorité des pays de la CEDEAO, le Bénin est en passe d’atteindre les ODD 12 (Consommation et production responsables) et 13 (Lutte contre les changements climatiques).

L’analyse des tendances a permis d’apprécier les efforts réalisés par le Bénin depuis l’adoption de l’Agenda 2030. « En termes de progrès pour l’ODD 2 (Faim « Zéro »), le Bénin et le Sénégal, font mieux que tout le reste de la CEDEAO dont certains pays se voient stagner, voire régresser. C’est aussi le cas de l’ODD 8 (Travail décent et croissance économique), de l’ODD 9 (Industrie, innovation et infrastructures) et de l’ODD 14 (Vie aquatique) ».

 

La tendance décroissante de l’ODD 4 (Education de qualité), observée au Bénin, au Cap Vert, au Mali, au Niger et au Sénégal, doit être inversée recommande le rapport. Parmi le peu de pays pour lesquels les données permettent d’ob­server les tendances de l’ODD 10 (Inégalités réduites), le Bénin et le Niger enregistrent une tendance décroissante. Le Bénin et plusieurs pays de la CEDEAO doivent égale­ment inverser la tendance décroissante de l’ODD 11 (Villes et communautés durables). En ce qui concerne l’ODD 12 (Consommation et production responsables) et l’ODD 13 (Lutte contre les changements climatiques).

Le rapport note également des tendances stagnantes de certains ODD dans la majorité des pays de la CEDEAO et recommande l’intensification des efforts afin de les améliorer ;  en particulier, les ODD 1 (Pas de pauvreté), ODD 3 (Bonne santé et bien-être), ODD 5 (Egalité entre les sexes), ODD 6 (Eau propre et assainissement), ODD 7 (Energie propre et d’un coût abordable), ODD 16 (Paix, justice et institutions efficaces), et ODD 17 (Partenariat pour la réali­sation des objectifs).

Le Bénin doit s’assurer de rester sur la bonne voie pour les atteindre d’ici 2030.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page