Flash Infos:

Le Réseau de Solution pour le Développement Durable (SDSN) publie son premier rapport de référence sur les politiques, les progrès et tendances des ODD au Bénin.


371 Vues

Ph/DR: M. Romuald Wadagni, le ministre des Finances et de l’Economie qui met le Bénin sur l’orbite des marchés de capitaux

 Le Bénin est le premier pays africain à bénéficier d’une analyse détaillée de la part du Réseau de Solution pour le Développement Durable (SDSN). Parmi les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, le Bénin est l’un des seuls pays avec un fort engagement pour les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Aline ASSANKPON

 Le Réseau de Solution pour le Développement Durable (SDSN), en partenariat avec le Ministère de l’Economie et des Finances de la République du Bénin, annonce la publication du rapport pilote de référence sur les politiques, les progrès et tendances vers les Objectifs de Développement Durable (ODD) intitulé: “Rapport sur le Développement Durable pour le Bénin 2022”.

Ce rapport se veut un document de référence pour l’atteinte des ODD au Bénin. Il présente le point de départ du Bénin dans son nouvel engagement pour la mise en oeuvre de l’Agenda 2030 suite à l’émission inaugurale de l’Eurobond ODD réalisée en 2021. Il est le premier à fournir une analyse indépendante de performance et de tendance des ODD du pays en comparaison avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ainsi que les politiques et progrès qui y sont réalisés. Le Rapport sur le Développement

Durable pour le Bénin 2022 est également le premier à analyser et mesurer diverses dimensions à l’échelle des douze départements du pays afin de “ne laisser personne de côté”. Les efforts, progrès et l’engagement politique pris par le Bénin pour atteindre les ODD y sont également présentés. Les enseignements clefs du rapport sont : Le Bénin est à mi-chemin de la réalisation des ODD avec un score de 50,7 sur 100 pour l’ensemble

des 17 ODD ; Le Bénin se distingue du reste de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO) avec des progrès depuis 2015 pour les ODD 2 (Faim « Zéro »), 8 (Travail décent et croissance économique), 9 (Industrie, Innovation et Infrastructure) et 14 (Vie aquatique) pour lesquels la majorité des pays de la sous-région stagnent, voire régressent.

Par rapport aux pays à revenus plus élevés, le Bénin se porte relativement bien sur les ODD 12 (Consommation et production responsables) et 13 (Lutte contre le changement climatique). À l’échelle infranationale, l’indice « ne laisser personne de côté » couvre quatre dimensions de disparités : les inégalités d’accès aux services publics, l’extrême pauvreté et la privation matérielle, les inégalités entre les sexes, et les inégalités de revenu et de richesse. On constate des disparités entre les régions du Bénin.

L’analyse du Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2021-2026) à travers le cadres « Six Transformations » du SDSN montre qu’il cible de façon cohérente les défis du Bénin pour atteindre les ODD. Ce rapport est un outil important pour les décideurs engagés dans une démarche sûre, cohérente et progressive de mise en œuvre de l’Agenda 2030 des ODD.

Annoncé et présenté lors du Forum Politique de Haut Niveau des Nations Unies (FPHN), la publication de ce rapport s’inscrit dans le prolongement des efforts mis en œuvre par le Gouvernement du Bénin depuis 2016, pour mettre l’atteinte de l’Agenda 2030 au cœur de sa politique de développement. Après une démarche coordonnée d’internalisation des ODD qui a permis de réaliser la priorisation des cibles et l’évaluation des coûts d’atteinte des ODD, aussi appelé « costing », le Bénin a mis en place un processus de planification stratégique à moyen terme en faveur de l’Agenda 2030. Cela s’est traduit au niveau du processus de budgétisation par une analyse préalable du budget au regard des cibles ODD au niveau de tous les

ministères.

 

Pour mémoire, le Bénin est également à l’initiative, pour la première fois de son histoire et de celle de l’Afrique, d’une émission d’obligations internationales dédiées aux financements de projets à forts impacts sur l’atteinte des ODD en juillet 2021 pour un montant de 500 millions d’euros.

L’engagement du Bénin dans sa participation à la réalisation du développement durable est renforcé par le partenariat établi avec le Réseau des Solutions pour le Développement Durable (SDSN), une association mandatée par le Secrétaire général des Nations Unies, reconnue pour son expertise et analyse indépendantes.

Romuald Wadagni, Ministre de l’Economie et des Finances, Ministre d’Etat du Bénin a déclaré : « Le travail accompli jusqu’à présent afin de mettre en œuvre l’Agenda 2030 est considérable. Toutefois, nous voulons et devons continuer de progresser ». Eve de la Mothe Karoubi, cheffe de l’équipe réseaux du SDSN, a ajouté: « Le Bénin est un leader mondial dans son appropriation et ses efforts pour l’Agenda 2030. Cet engagement fort du gouvernement, malgré les défis restants à relever, est ce qui ressort de notre analyse. »

L’Agenda 2030 a pour principe fondamental « ne laisser personne de côté ». Pour ce rapport, ces indices couvrent quatre dimensions de disparités : les inégalités d’accès aux services publics (14 indicateurs), l’extrême pauvreté et la privation matérielle (7 indicateurs), les inégalités entre les sexes (12 indicateurs) et les inégalités de revenu et de richesse (3 indicateurs).

 

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page