Flash Infos:

CoM2023 / 55ème session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique à Addis-Abeba (Ethiopie)


1 159 Vues

Ph.DR: « Favoriser la reprise et la transformation en Afrique pour réduire les inégalités et les vulnérabilités » c’est le thème de la CoM2023

« La pandémie de COVID-19 a poussé 55 millions d’Africains supplémentaires sous le seuil de pauvreté… »

Les travaux de la 55ème Session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique (COM2023) sont lancés ce mercredi 15 mars 2023 à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie. Organisée par la Commission économique pour l’Afrique (CEA), le thème de l’édition 2023 est : « Favoriser la reprise et la transformation en Afrique pour réduire les inégalités et les vulnérabilités ». Durant Cinq jours (du 15 au 17 mars et du 20 au 21 mars), plusieurs sous-thèmes seront développés, suivis des échanges et débats. En marge des sessions du 18 au 19 mars 2023, un certain nombre d’évènements spéciaux et parallèles auront également lieu.

Aline ASSANKPON

L’ouverture officielle des Travaux de cette 55ème Session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique (COM2023), a été marquée par deux allocutions : Celle du président du Bureau de la CoM22 sortant, le Sénégalais, Adama Seck et Celle du Secrétaire exécutif par intérim M. Antonio Pedro.

L’objectif de  cette 55ème  Session de la Commission est de renouveler l’attention et l’action sur la réduction de la pauvreté, des inégalités et d’autres facteurs qui rendent la population africaine continuellement vulnérable à ces fléaux.

Selon la CEA, les taux de croissance élevés au cours des deux dernières décennies ont entraîné une réduction des niveaux de pauvreté en Afrique. La part de la population vivant dans l’extrême pauvreté est passée de 55 % à 35 % entre 2000 et 2019. Néanmoins, 546 millions de personnes, un nombre consternant, vivent encore dans des conditions extrêmes de pauvreté en 2022. De manière alarmante, les chocs mondiaux transforment des millions de personnes vulnérables en nouveaux pauvres du continent, annulant des décennies de progrès. La pandémie de COVID-19 a poussé 55 millions d’Africains supplémentaires sous le seuil de pauvreté, et les conséquences de la guerre en Ukraine devraient encore aggraver le problème.

Lire aussi  CoM2023: L’Afrique que nous voulons : Une feuille de route hors des crises multiples pour les décideurs politiques

Même lorsque les taux de croissance étaient élevés en Afrique, tout le monde n’en bénéficiait pas de la même manière. Par exemple, entre 2004 et 2019, les 10 % de salariés en haut de l’échelle ont reçu environ 75 % du revenu total. De fortes inégalités, associées à des niveaux élevés de pauvreté, créent un cercle vicieux dans lequel des goulots d’étranglement structurels persistent, rendant la population africaine vulnérable en permanence aux chocs économiques et non économiques.

A l’instar des sessions précédentes, le Comité d’experts dispose de trois jours (du 15 au 17 mars 2023) pour des délibérations techniques sur le thème et les questions statutaires de la Commission. Et le segment ministériel va se dérouler les 20 et 21 mars 2023. Et durant cette période, un certain nombre d’évènements spéciaux et parallèles auront également lieu en marge des sessions du 18 au 19 mars 2023.

Ph:DR; Une vue partielle des Experts et Délégués à la CoM2023

La CoM2023 réunit des ministres des finances, de la planification et du développement économique des États membres africains, des gouverneurs de banques centrales, des entités du système des Nations Unies et des institutions financières panafricaines, des institutions universitaires et de recherche africaines, des partenaires au développement, des organisations intergouvernementales et d’autres parties prenantes clés.

Après l’allocution d’ouverture officielle de la CoM2023 par le Ministre d’Etat des Finances et de Développement de l’Ehiopie, Dr Nemera Gebeyehu Mamo,  le président  du bureau sortant de la CoM2022, M. Adama Seck a laissé place au président du nouveau bureau de la CoM2023, M. Michel WAMAI de l’Ouganda pour conduire les travaux de la 55ème Session de la Conférence qui se tient actuellement à Addis-Abeba en Ethiopie.

Lire aussi  CoM 2023:  La CEA demande que la croissance économique de l’Afrique soit inclusive pour réduire la pauvreté généralisée

Notons que le Comité de rédaction sera constitué des représentants des pays suivants : le Sénégal, le Madagascar, l’Ouganda et la Guinée Equatoriale.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page