Flash Infos:

La filiale d’Afreximbank : Le Bénin rejoint 16 autres pays, en adhérant à l’accord d’établissement du Fonds de développement des exportations en Afrique (FEDA)


735 Vues

PH:DR: le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque et du FEDA.

Le Bénin est le tout dernier pays à adhérer à l’accord d’établissement du Fonds de développement des exportations en Afrique (FEDA), la plateforme d’investissement à impact de la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank), la filiale d’Afreximbank spécialisée dans l’investissement d’impact. Avec l’adhésion du Bénin à l’accord d’établissement du FEDA, le nombre total de pays africains participants est passé à 17, le Nigéria ayant adhéré au début de ce mois de mai.

Aline ASSANKPON

Cette adhésion démontre le soutien du Bénin aux efforts d’Afreximbank pour élargir l’efficacité du FEDA en incitant ses États membres à signer et ratifier l’accord d’établissement du FEDA et à soutenir les objectifs de l’organisation en matière d’investissement d’impact.

L’adhésion de nouveaux membres élargit la portée des interventions du FEDA et reflète l’engagement ferme du Fonds à fournir des capitaux à long terme aux économies africaines, en mettant l’accent sur l’industrialisation, le commerce intra-africain et les exportations à valeur ajoutée.

Selon le communiqué de l’Afreximbank, entre autres investissements stratégiques sur le continent, le FEDA a accordé, en novembre 2022, un financement à Arise Integrated Industrial Platforms (Arise IIP), une étape importante dans le renforcement de la mise en œuvre de son mandat. Arise IIP a développé la zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) qui œuvre à la transformation du textile et de l’agro-industrie au Bénin.

« Nous nous réjouissons de la signature de l’accord d’établissement du FEDA par la République du Bénin. Ce développement s’appuie sur les différentes interventions d’Afreximbank et du FEDA au Bénin ces dernières années. L’une des principales initiatives stratégiques de la Banque consiste à déployer le Centre africain d’assurance qualité (AQAC) au sein de la GDIZ au Bénin. Cette action facilitera l’exportation vers les marchés internationaux de produits africains de haut niveau conformes aux exigences d’exportation, aux normes applicables et aux réglementations techniques » a déclaré le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque et du FEDA.


La Directrice générale du FEDA
, Marlène Ngoyi, a déclaré pour sa part que : « Cette étape importante s’appuie sur les résultats obtenus par le FEDA en matière d’investissement dans des entreprises béninoises qui sont stratégiquement alignées sur la promotion de l’industrialisation, du commerce intra-africain et des exportations à valeur ajoutée. Nous nous réjouissons à l’idée de continuer à soutenir les investissements transformateurs qui sont bien alignés sur la stratégie d’investissement du FEDA au Bénin ».

 La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain.

Depuis 30 ans, Afreximbank déploie des instruments innovants pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique.

Fervente défenseur de l’Accord sur la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAf), Afreximbank a lancé le Système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. En collaboration avec le Secrétariat de la ZLECAf, la Banque a mis en place un Fonds d’ajustement de 10 milliards de dollars US pour aider les pays à participer de manière effective à la ZLECAf.

À la fin de décembre 2023, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à environ 37, 3 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 6,1 milliards de dollars US.

Afreximbank est notée A par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s, A- par Japan Credit Rating Agency (JCR) et BBB par Fitch.

Au fil des ans, Afreximbank est devenue un groupe constitué de la Banque, de sa filiale de financement à impact appelée Fonds de développement des exportations en Afrique (FEDA), et de sa filiale de gestion d’assurance, AfrexInsure, (les trois entités forment « le Groupe »).

La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

 À propos du FEDA :

Le Fonds de développement des exportations en Afrique (« FEDA ») est la filiale d’Afreximbank spécialisée dans l’investissement à impact, créée pour fournir des capitaux propres, des quasi-capitaux propres et des capitaux d’emprunt afin de combler le déficit de financement de plusieurs milliards de dollars US (en particulier en capitaux propres) nécessaires à la transformation du secteur du commerce en Afrique. Le FEDA poursuit une stratégie d’investissement multisectorielle le long de la chaîne de valeur du commerce intra-africain, du développement des exportations à valeur ajoutée et de l’industrie manufacturière, qui comprend les services financiers, la technologie, les biens de consommation et de détail, l’industrie manufacturière, le transport et la logistique, l’agro-industrie, ainsi que les infrastructures auxiliaires d’appui au commerce, telles que les parcs industriels. (Source : Afreximbank)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page