Flash Infos:

Atelier conjoint de la CEDEAO, du COMESA et de l’EAC pour une validation des nouvelles fonctionnalités pour la mise à jour de la plateforme « 50 millions de femmes africaines ont la parole (50MAWSP) »


516 Vues

Ph:DR: mise à jour de la plateforme « 50 millions de femmes africaines ont la parole (50MAWSP) »

L’atelier de trois jours qui s’est tenu du 15 au 17 mai 2024 à Abidjan en Côte d’Ivoire a été organisé par le Centre de la CEDEAO pour Développement du Genre (CCDG). Il a réuni les experts de la CEDEAO, du COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe), de l’EAC (Communauté de l’Afrique de l’Est), les femmes utilisatrices de la plateforme 50MAWSP et des partenaires tels que la Coopération Espagnole, la Banque Africaine de Développement (BAD), l’USAID Afrique de l’Ouest et le Bureau ONU Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’atelier avait pour objectif de valider les nouvelles fonctionnalités proposées pour redynamiser la plateforme 50MAWSP, telles que l’amélioration de l’interface utilisateur et de l’expérience utilisateur, l’amélioration du contenu et de la promotion de la plateforme, l’amélioration des fonctions de mise en réseau de la plateforme et l’amélioration des fonctions d’analyse de la plateforme. Les travaux de cet atelier ont également porté sur l’étude et la validation des termes de référence pour le recrutement d’un cabinet chargé d’évaluer la première phase du projet de la plateforme de réseautage numérique 50MAWSP et d’identifier des pistes susceptibles de rendre la plateforme autonome et capable de s’autofinancer pendant la deuxième phase du projet.

A la fin des trois jours d’atelier, les trois CERs partenaires de mise en œuvre du projet 50MAWSP ont signé la Déclaration des Résultats / Outcome Document de l’atelier qui résume les points d’accord entre CERs pour les prochaines étapes pour la mise en œuvre du projet.

Pour rappel, la plateforme numérique 50MAWSP, lancée en novembre 2019 et couvrant la collecte de données dans 38 pays africains, est dédiée à soutenir l’autonomisation économique des femmes entrepreneurs en Afrique. Son objectif principal est de répondre aux besoins d’informations financières et non financières, afin de faciliter la croissance et la réussite des femmes dans le commerce.

Les travaux ont pris fin sur une note de satisfaction des participants. La cérémonie de clôture de cette réunion a connu la participation du Représentant de l’USAID, l’agence américaine de soutien au Développement, qui a rappelé que son institution est toujours prête à soutenir le développement des femmes dans toute l’Afrique.

Les travaux de cet atelier ont été officiellement lancés par le Directeur de Cabinet du Ministre délégué à l’Intégration régionale et des Ivoiriens de l’extérieur, en présence de la Directrice du CCDG qui a prononcé l’allocution de la Professeure Fatou SOW SARR, Commissaire du Développement Humain et des Affaires sociales de la CEDEAO. Cette cérémonie d’ouverture a été également marqué par les interventions du Représentant de la Représentante Résidente de la CEDEAO en Cote d’Ivoire, de l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne en Côte d’Ivoire, du Représentant de la BAD, de la Directrices Genre du COMESA et du Directeur de Cabinet de la Ministre en charge des Affaires Sociales, de la Femme et des Enfants de la Côte d’Ivoire.

Se sont également prononcés au cours de cette cérémonie, la Représentante de l’ONU-FEMME, la Chargée Principale de Programme Genre de l’EAC, la Directrice du Genre et des affaires sociales du COMESA, le Représentant de la Représentante Résidente de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, avant la clôture de l’atelier par du Centre de la CEDEAO pour le développement du Madame Sandra OULATE FATTOH, au nom de la Commissaire Fatou SOW SARR. (ECOWAS)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page