Flash Infos:

Lutte contre la criminalité transnationale organisée: le Projet OCWAR-T présente à la CEDEAO des produits de recherche et de connaissance


504 Vues

Ph:DR: Lutte contre la criminalité transnationale organisée, par la recherche et le renforcement des connaissances – le Projet OCWAR-T

Lutte contre la criminalité transnationale organisée, par la recherche et le renforcement des connaissances – le Projet OCWAR-T présente à la CEDEAO des produits de recherche et de connaissance. Le Commissaire aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité, Dr Abdel-Fatau Musah, a reçu le 20 février 2024 à Abuja, l’équipe de coordination du projet OCWAR-T

Le Commissaire aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité, Dr Abdel-Fatau Musah, a reçu le 20 février 2024 à Abuja, l’équipe de coordination du projet OCWAR-T. En décembre 2023, le projet ‘Crime organisé : Réponse ouest africaine au trafic (OCWAR-T)’, est officiellement arrivé à son terme. Le 20 février, l’équipe de coordination du projet OCWAR-T, a présenté à l’Ambassadeur Abdel-Fatau Musah, au nom de ses partenaires de mise en œuvre, les conclusions des recherches et les connaissances tirées dudit projet.

L’Ambassadeur Musah a, au nom des États membres, salué le succès et l’efficacité de la coordination du projet avec la CEDEAO. Il en a rappelé les principaux résultats et a ajouté que les produits de la recherche et de la connaissance permettront d’élargir la base de connaissances, d’apporter des réponses politiques, et de renforcer la résilience de la Communauté face aux complexités de la criminalité transnationale organisée (CTO) dans la région.

Pour sa part, le Chef de la délégation de l’OCWAR-T a souligné que l’amélioration de la base de connaissances sur les activités de la criminalité transnationale organisée et le trafic illicite dans l’espace CEDEAO était l’un des principaux objectifs du projet. À cet effet, entre 2021 et 2023, la Commission a commandité onze (11) études de recherche axées sur les principales priorités de la CEDEAO et les questions thématiques émergentes auxquelles la région est confrontée. La recherche a été entreprise par l’ISS/GI-TOC, en étroite collaboration avec les membres du Réseau ouest-africain de recherche sur la criminalité organisée (WARNOC), un réseau créé dans le cadre de l’OCWAR-T. Les rapports de recherche et les notes de politique seront disponibles sur le site web de la CEDEAO en anglais, en français et en portugais.

Le Chef de la délégation a salué l’engagement de la Commission de la CEDEAO à renforcer l’effort régional de prévention et de gestion des conflits et des menaces à la sécurité, ainsi que les efforts qu’elle ne cesse de mener dans la région, dans le cadre de la lutte contre la criminalité transnationale organisée. Il a exprimé sa profonde gratitude au Département des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité, ainsi qu’aux Directions des Affaires humanitaires et sociales, de l’Alerte précoce, des Affaires juridiques et des Relations extérieures, pour l’immense soutien apporté et les orientations données afin d’assurer la bonne mise en œuvre du projet OCWAR-T. (SOURCE : Economic Community of West African States -ECOWAS)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page