Flash Infos:

Abu Dhabi aux (Emirats Arabes Unis) abrite du 26 au 29 Fevrier 2024 la 13eme edition de la Conference ministerielle des pays membre de l’OMC (CM13)


376 Vues

Ph:DR; Dr N’Gozi OKONJO-IWEALA, Directrice generale de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC)

A propos de la CM13, la DG N’Gozi Okonjo-Iweala reste optimiste en declarant : “Nous allons y arriver”

S’exprimant lors d’une réunion extraordinaire du Conseil général de l’OMC le 14 février dernier, la Directrice générale de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) Ngozi Okonjo-Iweala a reconnu les défis auxquels les Membres étaient confrontés pour l’obtention d’un ensemble de résultats pour la 13ème Conférence ministérielle de l’Organisation (CM13) qui aura lieu prochainement à Abou Dhabi, mais elle était convaincue que les Membres pourraient parvenir à des résultats probants en declarant: “Nous allons y arriver”.

Abu Dhabi, Aline ASSANKPON

Vous savez que c’est toujours très difficile et qu’on a l’impression que ça ne va pas marcher; mais il ne faut pas renoncer. Nous allons y arriver” a dit la DG/OMC. Encouragée par l’énergie et la passion des Membres en amont de la CM13, elle ajoute: “Honnêtement, nous ne sommes toujours pas là où je l’aurais souhaité à ce stade des préparatifs.”

Pourtant je reste positive, car la tonalité des négociations est relativement positive”, a-t-elle dit. “J’ai l’espoir que nous parviendrons à une plus grande convergence dans nos positions de négociation.”

En effet, les negociations sur chaque sujet ou filiere a l’OMC ne sont jamais gagne a l’avance. Des resultats positifs apparaissent apres des nuits blanches, des negociations et des conciliabules. Chacun essaie de tirer le drap de son cote; mais avec tact et diplomatie la Dg/OMC fin negociateur arrive toujours a faire avancer les choses en aboutissant a des resultats positifs.

La CM13 se tiendra a bonne date: Du 26 au 29 février 2024 à Abou Dhabi.

M. Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, Ministre d’État chargé du commerce extérieur des Émirats arabes unis et Président de la CM13, s’est adressé aux Membres à la réunion du Conseil général. Il leur a demandé instamment de continuer à travailler pour réduire leurs divergences avant l’arrivée des Ministres à Abou Dhabi.

Dans le contexte international actuel, marqué par des défis et des incertitudes considérables, il est essentiel d’accueillir les Ministres à la Conférence avec de bonnes nouvelles”, a-t-il dit. “Nous devons leur montrer qu’il est effectivement possible de conclure des accords sur les questions commerciales de nos jours.”

Nous devons absolument récolter dès maintenant les résultats qui sont à portée de main, et faire preuve d’une plus grande flexibilité dans plusieurs domaines, d’autant qu’il ne nous reste que 12 jours avant la CM13”, a-t-il ajouté.

La Présidente du Conseil général, Mme l’Ambassadrice Athaliah Lesiba Molokomme (Botswana), a informé les Membres de l’état d’avancement de la rédaction de la Déclaration ministérielle de la CM13.  Elle a indiqué qu’elle avait l’intention de travailler avec les délégations dans les prochains jours pour traiter certaines questions en suspens, afin de distribuer un projet de déclaration “mis au propre” le 16 février pour examen par les Membres.

Il est évident que nous tenons tous à adresser un message politique au niveau ministériel qui soit fort, significatif et réactif, surtout en cette période difficile. N’oublions pas ces enjeux importants, alors que nous finalisons le projet de déclaration de la CM13.”

Les Présidents des organes de négociation suivants ont présenté des rapports aux Membres sur les préparatifs de la CM13: agriculture — M. l’Ambassadeur Alparslan Acarsoy (Türkiye), subventions à la pêche — M. l’Ambassadeur Einar Gunnarsson (Islande), développement — Mme l’Ambassadrice Kadra Hassan (Djibouti), et services — Mme l’Ambassadrice Zhanar Aitzhanova (Kazakhstan).

Des rapports ont egalement été présentés par la Facilitatrice pour le Programme de travail et le moratoire sur le commerce électronique, Mme l’Ambassadrice Usha Dwarka-Canabady (Maurice), et par les Présidents de l’Organe de règlement des différends (ORD) — M. l’Ambassadeur Petter Ølberg (Norvège), du Conseil des ADPIC — Mme l’Ambassadrice Pimchanok Pitfield (Thaïlande), du Comité du commerce et du développement (au sujet du reclassement des PMA) — M. l’Ambassadeur José R. Sánchez-Fung (République dominicaine), et du Comité des mesures sanitaires et phytosanitaires — M. Tayutic Mena Retana (Costa Rica). En outre, M. Marco Molina, Représentant permanent adjoint (Guatemala), a également été invité par le Président de l’ORD à présenter un rapport en sa qualité d’organisateur des discussions informelles sur la réforme du règlement des différends.

La Directrice générale a souligné les progrès accomplis pour assurer l’entrée en vigueur de l’Accord sur les subventions à la pêche, conclu à la 12ème Conférence ministérielle en 2022.  Quatorze pays de plus ont ratifié l’Accord ou le feront avant la CM13, ce qui porte le total à 70.

Alors qu’il ne manque plus que 40 autres ratifications, la DG a déclaré: “Je suis convaincue que l’Accord entrera en vigueur cette année, ce qui serait l’un des processus les plus rapides, sinon le plus rapide, pour un accord multilatéral à l’OMC”.

Seance inaugurale

Retenons que la treizième Conférence ministérielle (CM13) de l’OMC dont les travaux seront lances officiellement ce lundi 26 jusqu’au 29 février 2024 à Abou Dhabi (Émirats arabes unis) va reunir des ministres du Commerce des pays membres et des ambassadeurs. Ils y participeront afin d’examiner le fonctionnement du système commercial multilatéral et prendront des mesures pour les travaux futurs de l’OMC. A cette séance inaugurale, outre les allocutions du DG/OMC, la Conférence sera présidée par S.E. M. Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, Ministre d’État au commerce extérieur des Émirats arabes unis et va enregistrer l’intervention de plusieurs ministres sur le commerce et le developpement, y compris la politique commerciale et industrielle et la marge de manoeuvre pour le developpement inclusif.

A propos de l’OMC

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) s’occupe des règles générales régissant le commerce entre les pays. Sa principale fonction est de favoriser autant que possible la bonne marche, la prévisibilité et la liberté des échanges.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page