Flash Infos:

CAN 2023 / La Côte-d’Ivoire, Champion de la 34édition avec sa 3ème Coupe : le Sacre!


332 Vues

Ph:DR: Le président de la République de Cote-d’Ivoire Alassane Ouattara brandissant la coupe après le sacre de l’équipe Ivoirienne

La Coupe d’Afrique des Nations 2023 restera gravée dans les mémoires comme le théâtre d’une

Ph:DR: Les anciennes gloires de la nation aussi célèbrent le sacre

incroyable saga, celle de la résurrection spectaculaire de l’équipe de Côte-d’Ivoire. Débutant le tournoi avec des performances décevantes et des critiques acerbes, les Eléphants semblaient condamnés à une sortie précoce et humiliante.

La défaite  initiale contre le Nigeria et la lourde débâcle face à la Guinée Equatoriale semblaient sceller le destin de l’équipe ivoirienne. Leur seule victoire contre la Guinée-Bissau semblait être une maigre consolation dans un océan de désespoir. L’entraîneur, accablé par la pression et les doutes, sera viré, laissant l’équipe dans une situation désespérée. Mais grâce au Maroc, l’équipe ivoirienne qu’on croyait sortie par la petite porte est maintenue pour les huitièmes de finale.

Tel un phénix qui renaît de ses cendres, la Côte-d’Ivoire grâce au nouveau Coach Emerse fae a déjoué tous les pronostics en réalisant une série de performances héroïques.

En huitièmes de finale contre le redoutable Sénégal, ils ont refusé de plier l’échine, arrachant l’égalisation à la 86ème minute avant de triompher lors des tirs au but.

En quarts de finale, la bataille contre le Mali fut encore plus épique. Réduite à dix joueurs, l’équipe ivoirienne a tenu bon, égalisant à la 90ème minute avant de décrocher la victoire en prolongation, à la 122ème minute, dans un duel très tendu.

En demi-finale contre la RDCongo, la Côte-d’Ivoire a confirmé sa résurgence, marquant tôt dans le match et maintenant sa position jusqu’au coup de sifflet final, garantissant ainsi sa place en finale.

La finale, tant attendue contre le Nigeria, pour le dimanche 11 Février 2024 au Stade Olympe Alassane Ouattara d’Ebimpé, archicomble, c’est le couronnement d’une épopée. La peau de l’ours a été vendue sans qu’il ne soit encore tué… « Le Sénégal devrait être un os dur à croquer » ; Certes, pour le Mali et la RDC, personne n’osait plus pronostiquer…Mais à la finale, encore le Nigeria semblait arracher la 34ème Coupe de la CAN, mais tous les espoirs placés sur Oshimen n’ont été couronnés de succès.

La Côte-d’Ivoire sur ses propres installations, devant son public, à domicile a mené avec détermination la finale, arrachant la victoire 2-1, scellant ainsi son statut de Champions d’Afrique.

L’euphorie était à son paroxysme, le peuple Ivoirien uni comme un seul homme, même le couple présidentiel, Alassane Ouattara et son épouse Mme Dominique Ouattara, le président de la CAF, Patrice Motsepe, celui de la FIFA, Gianni Infantino, du Premier ministre, Robert  Beugré Mambé les têtes couronnées, des Représentants d’institutions, les responsables à divers niveaux, d’anciennes gloires comme Gadji Célli et Didier Drogba et même le Continent tout entier a concédé cette victoire au pays organisateur, la Côte-d’Ivoire qui vient de décrocher sa 3ème étoile après celles de 1992 et de 2015, un sacre !

le Mali et la RDC, personne n’osait plus pronostiquer…Mais à la finale, encore le Nigeria semblait arracher la 34ème Coupe de la CAN, mais tous les espoirs placés sur Oshimen n’ont été couronnés de succès.

La Côte-d’Ivoire sur ses propres installations, devant son public, à domicile a mené avec détermination la finale, arrachant la victoire 2-1, scellant ainsi son statut de Champions d’Afrique.

L’euphorie était à son paroxysme, le peuple Ivoirien uni comme un seul homme, même le couple présidentiel, Alassane Ouattara et son épouse Mme Dominique Ouattara, le président de la CAF, Patrice Motsepe, celui de la FIFA, Gianni Infantino, du Premier ministre, Robert  Beugré Mambé les têtes couronnées, des Représentants d’institutions, les responsables à divers niveaux, d’anciennes gloires comme Gadji Célli et Didier Drogba et même le Continent tout entier a concédé cette victoire au pays organisateur, la Côte-d’Ivoire qui vient de décrocher sa 3ème étoile après celles de 1992 et de 2015, un sacre !


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page