Flash Infos:

Santé publique / Consolidation du partenariat entre l’ARS et l’OMS : Une réalité !


2 100 Vues

Ph:DR; Au sortir de la visite de prise de contact du Président de l’Autorité de Régulation du secteur de la Santé (ARS), Dr Lucien Dossou-Gbété au Représentant Résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) par intérim, Dr Jean Kouamé Konan

Au sortir de la visite de prise de contact du Président de l’Autorité de Régulation du secteur de la Santé (ARS), Dr Lucien Dossou-Gbété au Représentant Résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) par intérim, Dr Jean Kouamé Konan, le mercredi 18 octobre 2023, les deux personnalités ont annoncé leur intention d’entreprendre la construction d’un modèle de partenariat consolidé entre leurs deux Institutions. Vendredi 29 décembre 2023, un pas décisif a été franchi dans ce sens. C’était à la faveur d’une visite de courtoisie, qui a pris les formes d’une séance de travail

Le Représentant Pays de l’OMS par intérim, Dr Jean Kouamé Konan, accompagné pour la circonstance de Dr Al Fattah Onifadé, était dans la matinée du vendredi 29 décembre 2023 au siège de l’Autorité de Régulation du secteur de la Santé. Annoncée pour être une visite de courtoisie, cette initiative qui fait suite à la démarche de l’ARS en date du 18 octobre dernier, s’inscrit dans le dessein de concrétisation d’un partenariat consolidé entre l’OMS et l’Instance de régulation.

La visite a démarré par un tête-à-tête qui a été pour les deux Autorités, l’occasion d’échanges de civilités. Il s’en suivra une séance de travail qui a réuni des membres et personnes ressources du Collège de l’ARS, de même que des cadres de l’Institution.

Lire aussi  Bénin : L’Autorité de Régulation du Secteur de la Santé : Six mois après son installation, les premiers fruits

Dans son mot introductif, le Président de l’ARS a exprimé sa satisfaction de la dimension que prend le partenariat entre les deux structures avant de faire remarquer que l’ARS qui est l’expression d’une volonté politique au plus haut niveau qui ne s’émousse pas, n’a pas droit à l’erreur. En cela, le Dr Lucien Dossou-Gbété postule la nécessité d’un accompagnement de son Institution. Accordant les violons, le Représentant Résident de l’OMS par intérim, après avoir exprimé ses félicitations à l’Instance de Régulation pour l’excellent travail qu’elle abat, s’est voulu plus pragmatique : « comment est-ce qu’on peut continuer à travailler avec l’ARS, en tant qu’Autorité de Régulation ? ».

Les attentes de l’ARS

Les axes sur lesquels l’ARS attend un appui à partir de 2024 sont clairement définis et partagés avec la Représentation Pays. Ils ont d’ailleurs été au cœur des échanges au cours de cette séance de travail.

Toutes les actions majeures qui occuperont l’ARS en 2024 ont été passées en revue. Il s’agit de : l’amélioration continue de la qualité des soins, l’élaboration du rapport annuel sur l’état du secteur de la santé, l’élaboration de la carte sanitaire nationale, le cadre du développement de la santé numérique, notamment les mécanismes de sa régulation, la mise en œuvre de l’assurance maladie obligatoire. La problématique majeure des ressources humaines qualifiées en santé n’a pas été oubliée.

 Le soutien affirmé de l’OMS

L’OMS a renouvelé, sans équivoque, l’expression de sa volonté d’accompagner l’ARS dans sa mission. Pour ce qui concerne la qualité et la sécurité des soins, Dr Jean Kouamé Konan a invité l’ARS à s’inspirer des avancées du secteur privé de la santé qu’il faudra sauvegarder comme des acquis. En dehors des suggestions, il y a eu également des contributions, notamment la promesse de transmission à l’Autorité de Régulation, du modèle de rapport annuel sur l’état de la santé pour la Région Africaine.

Lire aussi  Bénin : L’Autorité de Régulation du Secteur de la Santé : Six mois après son installation, les premiers fruits

Convaincu au terme des échanges, de la qualité des compétences réunies au sein de l’ARS et de leur détermination à réussir la mission qui leur est confiée, le Représentant Pays de l’OMS par intérim, s’est à son tour engagé à mobiliser l’ensemble des Partenaires Techniques et Financiers autour de l’Instance de Régulation.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page