Flash Infos:

2ème édition 2023 du Hackathon de la CEDEAO :  Les rideaux sont tombés sur le hackathon avec la victoire de l’équipe Deylol de Mauritanie à Lomé


400 Vues

Ph:DR: Edition 2023 du concours de la CEDEAO dénommé hackathon avec la victoire de l’équipe Deylol de Mauritanie

Le 18 octobre 2023, les rideaux sont tombés sur la deuxième édition du Hackathon de la CEDEAO. La première place est revenue à l’équipe de la République Islamique de Mauritanie (Deylol) qui s’en tire à bon compte avec 6750 points lui valant un chèque de 10.000 dollars, des kits de certification et des ordinateurs portables pour chaque membre de l’équipe.

L’équipe du Bénin (N4tion) est arrivée 2ème avec 6650 points et a reçu un chèque de 8.000 dollars et des kits de certification tandis que celle du Nigeria (Error) est arrivée troisième avec 6250 points qui lui ont valu un chèque de 6.000 dollars et des kits de certification. Miss Elizabeth Sheriff de Sierra Leone a remporté le prix de la meilleure femme avec une prime de dollars. Les huit (8) autres équipes participantes ont chacune reçu un chèque de 1.000 dollars.

Dans son discours de clôture, le Commissaire chargé des infrastructures, de l’énergie et de la digitalisation, M. Sediko Douka, a félicité toutes les équipes en compétition et a salué leur dévouement, leur expertise, leur talent, leur résilience et l’engagement dont elles ont fait montre tout au long du parcours remarquable des dernières 48 heures. Il a salué en eux la fierté de l’Afrique de l’Ouest et des modèles pour tous ceux qui aspirent à une passion pour la cybersécurité.

Il a souligné l’importance de la collaboration, de l’innovation et de la poursuite des connaissances dans le domaine de la cybersécurité car elles sont essentielles pour relever les défis changeants du monde digital. En outre, il a signifié que les cybermenaces n’ont pas de frontières, soulignant l’importance de la coopération et de la collaboration régionales pour les contrer efficacement. Il a souligné l’importance d’un effort collectif en vue de sauvegarder le cybermonde.

Le Commissaire Douka a exprimé la sincère gratitude de la CEDEAO à l’ensemble des partenaires et des sponsors, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont œuvré sans relâche à l’avènement du Hackathon. Il a traduit sa gratitude notamment à Cyber ​​​​Defense Africa (CDA), à l’Agence Nationale de Cybersécurité (ANCy) et à l’Union Européenne.

Piero Valabrega, Chef de la délégation de l’Union européenne au Togo, a affirmé l’engagement de son organisation à lutter contre la cybercriminalité en Afrique de l’Ouest à travers l’initiative du projet dénommé « Réponse de l’Afrique de l’Ouest sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité (OCWAR-C) » qui vise à améliorer la cybersécurité et à renforcer la résilience des infrastructures tout en renforçant les capacités des responsables de la lutte contre la cybercriminalité dans la région.

Valabrega a également salué la bonne organisation du concours de Hackathon, en soulignant la participation enthousiaste d’acteurs clés du domaine qui s’efforcent de renforcer la cybersécurité régionale. En outre, il a souligné l’importance d’encourager les jeunes à s’engager dans l’industrie technologique en croissance rapide, ce qui revêt une importance cruciale pour le développement et la sécurité de la région.

Le Représentant du Ministère de la sécurité et de la protection civile, M. Kpatcha Tchendo, a félicité les participants, en reconnaissant en eux l’avenir de l’Afrique de l’Ouest. Il a salué à sa juste valeur leur rôle d’agents de changement et d’ambassadeurs de l’intégration dans le domaine de la cybersécurité. M. Tchendo a souligné l’importance de l’apprentissage continu, du développement des compétences et du partage des connaissances au sein du secteur de la cybersécurité, tout en reconnaissant qu’il est en constante évolution par nature. Il a confié qu’il convient de rester à la pointe des nouvelles technologies est crucial afin de sauvegarder le cyberespace de l’Afrique de l’Ouest.

Dans son mot de clôture, M. Tchendo a exprimé la profonde gratitude du gouvernement togolais à tous les participants et aux organisateurs du concours pour avoir choisi le Togo pour abriter cet important événement. Il a exhorté toutes les parties concernées à rester déterminées à forger et renforcer des partenariats bilatéraux et multilatéraux. Cet engagement est essentiel pour mettre en œuvre efficacement les mécanismes qui guideront progressivement les États membres d’Afrique de l’Ouest vers la modernisation.

L’objectif principal du Hackathon de la CEDEAO est de mettre en lumière les défis de la cybersécurité auxquels la sous-région est confrontée tout en encourageant la création de solutions innovantes pour faire face aux menaces en ligne. Il est à noter que quarante-trois (43) des jeunes les plus talentueux issus de onze (11) pays ont participé à ce concours.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page