Flash Infos:

Agriculture au Bénin : Le pôle 1 œuvre pour la production d’un million de tonnes de riz paddy d’ici 2025


1 010 Vues

Ph/DR: Monsieur Adamou AROUNA, représentant des maires de Malanville et Karimama, s’est réjoui de ce que le Gouvernement a promptement répondu aux doléances des producteurs

Le Gouvernement du Bénin, à travers le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, veut produire d’ici 2025, un million de tonnes de riz paddy (non décortiqué). L’Agence Territoriale de Développement Agricole du pôle 1 (ATDA 1), en charge de la promotion de cette filière, œuvre pour l’atteinte de cet objectif. Le pôle 1, regroupant les communes de Malanville et de Karimama, produit 40% du riz au Bénin

L’ambition est sans équivoque : produire suffisamment du riz pour garantir la sécurité alimentaire, améliorer les revenus des acteurs de tous les maillons de la filière, assurer le bien-être social et impacter le Produit National Brut et l’économie nationale. Le pôle 1, regroupant les communes de Malanville et de Karimama, produit 40% du riz au Bénin et coordonne la mise en œuvre du Programme Riz sur le territoire national.

Depuis le lancement de ce Programme, la filière riz au Bénin a connu un développement rapide, passant de la production de 363.000 tonnes en 2018 à 531.000 tonnes en 2022. Pour autant, le Bénin reste déficitaire. Mieux, le riz produit au Bénin n’est pas systématiquement transformé sur place, par manque d’unité de transformation. Le déficit de riz blanc est comblé par les importations. Alors, le Gouvernement du Bénin veut inverser cette tendance en amenant les producteurs à emblaver, d’ici 2025, 215.000 hectares de riz, soit 57% du potentiel des 375.000 hectares disponibles. Il s’agit aussi d’aider à accroître le rendement moyen de 3,5 à 5,5 tonnes à l’hectare, contre un potentiel de 10 tonnes à l’hectare. Ceci pour atteindre le million de tonnes à l’horizon 2025.

Pour y parvenir, le pôle 1 mène des actions combinées comme l’amélioration de la disponibilité en intrants par l’aménagement des terres rizicoles; la subvention aux producteurs des semences améliorées; l’accès aux engrais; le renforcement de l’accès aux équipements et infrastructures modernes de production à savoir des repiqueuses, des moissonneuses, des batteuses et vanneuses; l’aménagement des terres rizicoles et l’amélioration de la maîtrise de l’eau.

Ph/DR: Le pôle 1, regroupant les communes de Malanville et de Karimama, produit 40% du riz au Bénin

Le pôle 1 assure le renforcement des capacités et techniques de production et du personnel d’encadrement par le conseil agricole; le renforcement des capacités de transformation par la mise en place d’équipements performants puis la mise en place du financement agricole pour entamer les campagnes agricoles et campagne de transformation du riz paddy.

Le jeudi 10 août 2023, à son siège à Malanville, l’ATDA 1, a doté les producteurs de riz de Karimama de 20 mini moissonneuses, 15 repiqueuses manuelles et de 2 repiqueuses motorisées; et les producteurs de Malanville de 50 mini moissonneuses, 40 repiqueuses manuelles et 4 repiqueuses motorisées, le tout d’une valeur de 50 millions FCFA.

Ph:DR: Des semences des cultures maraîchères

Pour le volet maraîchage dont il a aussi la charge, le pôle 1 a offert à 14 coopératives de producteurs, des semences des cultures maraîchères d’une valeur de 18.327.000 FCFA.

Monsieur Adamou AROUNA, représentant des maires de Malanville et Karimama, s’est réjoui de ce que le Gouvernement a promptement répondu aux doléances des producteurs. « Il revient à présent aux producteurs de jouer leur partition pour l’atteinte du million de tonnes de production du riz paddy d’ici 2025 », a-t-il dit. Monsieur Cabo SEIDOU, au nom des producteurs, a rassuré le Gouvernement qu’il ne sera pas déçu de leur engagement à l’accompagner à réaliser cette ambition. (Source: Gouv.bj)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page