Flash Infos:

Filiere anacarde / Mise en place de nouvelles plantations d’anacardiers : Objectif 13.604 hectares pour la campagne 2023-2024


2 158 Vues

PH:DR: lancement officiel de la campagne nationale de mise en terre des plants performants d’anacardiers au titre de la campagne agricole 2023-2024

Le site du producteur Gounou SAKA dans le village de Sinaissiré, arrondissement de Perma, Commune de Natitingou, a abrité la cérémonie du lancement officiel de la campagne nationale de mise en terre des plants performants d’anacardiers au titre de la campagne agricole 2023-2024, ce 1er juin 2023, une journée de l’arbre spéciale pour les producteurs d’anacardiers. 

C’est parti pour un mois et demi de campagne de mise en terre des plants performants d’anacardiers. À la mi-juillet 2023 au plus tard, l’opération sera close. Et le top de l’opération donné depuis le département de l’Atacora n’est pas fortuit. « S’il est vrai que l’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA) du pôle 3, Atacora Ouest, fait partie des petits pôles contributeurs, il est encore plus vrai que l’Atacora Ouest doit être reclassé en raison de l’extension connue ces dernières années. La production de noix de cajou est passée de 1.320 tonnes en 2019 à 7.060 tonnes en 2022 », a avancé Ricicatou SALE, Directrice de l’ATDA pôle 3, justifiant le choix de l’Atacora d’abriter le lancement officiel de ladite campagne. Elle a expliqué cet accroissement fulgurant, d’une part par l’amélioration de la production des plantations induite par la réhabilitation et les mises aux normes effectuées depuis 2019, et d’autre part, par les nombreux appuis à travers le renforcement des capacités des pépiniéristes et des planteurs dans divers domaines, la subvention de la production et celle de la mise en place des plants. 

Au nom du ministre, le Directeur départemental de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche de l’Atacora a souligné que l’objectif de la présente campagne est de mettre à disposition des producteurs d’anacarde 1.102.000 plants performants de cajou pour l’installation d’environ 13.604 hectares de nouvelles plantations. Monsieur Elias BIAOU, a cependant regretté le taux élevé de mortalité enregistré au niveau des premières plantations installées. Toutefois, le représentant du Ministre en charge de l’Agriculture a annoncé qu’un nouveau mécanisme de survie des plants est proposé. Il s’agit, a-t-il précisé, de la redéfinition du calendrier d’installation des nouvelles plantations, de l’amélioration de la subvention apportée aux producteurs pour l’installation de nouvelles plantations et du renforcement du dispositif de suivi-appui-conseil aux producteurs par l’implication de 128 producteurs leaders et 61 Conseillers agricoles recrutés et répartis dans les communes de façon à ce que chaque bénéficiaire soit suivi au moins une fois par trimestre.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page