Flash Infos:

Signature de Convention de deux prêts entre l’AFD et la Société Générale Bénin : L’AFD soutient le secteur bancaire béninois pour une croissance inclusive et plus verte


2 912 Vues

Proparco, Institution financière de Développement de l’Agence française de Développement (AFD) et la Société Générale Bénin (SGI) ont procédé ce jeudi 26 Mai  2016 à la signature de deux conventions de prêt au siège de l’institution bancaire à Ganhi (Cotonou). D’un montant de 15 millions d’euros, la première signature a eu lieu entre SGB et Proparco d’une part et d’autre part entre la SGB et l’AFD d’une valeur de trois (03) millions d’euros pour soutenir une croissance inclusive et plus verte au Bénin. Une brève conférence de presse a permis de comprendre la pertinence de ces prêts.

Ph:DR-:Mme Cathérine Bonnaud, Directrice de l’AFD offre un document sur la croissance verte au DG/SGB.

Ph:DR-:Mme Cathérine Bonnaud, Directrice de l’AFD offre un document sur la croissance verte au DG/SGB.

La première signature de prêt d’un montant de 15 millions d’euros entre la Société Générale Bénin (SGB) et Proparco, Institution financière de développement de l’Agence Française de Développement (AFD) est dédiée au secteur privé mais surtout pour renforcer le partenariat de longue date entre les deux institutions qui accumulent déjà plusieurs accords à leur actif. Ce prêt en effet, permettra à la SGB de renforcer ses ressources à long terme.

La seconde signature entre la SGB et l’AFD consacrera la mise en place d’une ligne de crédit SUNREF d’un montant de trois millions d’euros qui permettra de soutenir les investissements verts. Il s’agit d’un programme cofinancé par l’AFD, l’Union Européenne et le Fonds français pour l’Environnement mondial. SUNREF étant un label Finance verte de l’AFD.

M. Laurent Morteuil, DG de la SGB et M. Laurent Farge, Représentant régional pour l’Afrique de l’Ouest Proparco, signent la convention de prêt.

M. Laurent Morteuil, DG de la SGB et M. Laurent Farge, Représentant régional pour l’Afrique de l’Ouest Proparco, signent la convention de prêt.

En effet, cette signature intervient dans un contexte où la banque SGB anticipe des développements sur des nouveaux segments de marché notamment dans la filière agricole et envisage d’étendre ses activités à d’autres pays de la région. Le crédit SUNREF et la ligne de refinancement obtenus grâces à ces deux  structures de financement de l’AFD (Proparco et SUNREF) permettront à la SGB d’intervenir dans le secteur de l’énergie durable particulièrement solaire ainsi que dans le domaine du  financement des entreprises locales et régionales pourvoyeuses d’emplois dignes.

 

« La signature de ces conventions aura des retombées significatives pour les petites et moyennes entreprises qui ne disposent pas à ce jour d’opportunités d’accompagnement financier pour le développement de leurs activités » a indiqué M. Laurent Morteuil, Directeur général de la SGB.

 

La S G B soucieuse de contribuer au développement des PME et TPE a déjà mis en œuvre le projet PAMESO destiné à renforcer la mésofinance et le financement sécurisé de l’économie à travers l’attribution de garanties bancaires ARIZ en partenariat avec l’AFD. De même, le  Groupe Société Générale a inscrit dans ses priorités la Finance verte et c’est à ce titre que la SGB a choisi comme axe pour le financement de ce projet participant au développement durable. «Ces accords de partenariat constituent pour Société Générale Bénin une réelle opportunité pour offrir la possibilité aux PME, PMI de recourir aux financements bancaires dans un environnement macro-économique risqué» » a expliqué M. Morteuil.

 

Fort de la saine collaboration qui a toujours existé entre la SGB et sa structure Proparco, le Représentant régional pour l’Afrique de l’Ouest Proparco, M. Laurent Farge, dira que la SGB est une banque très connue du Proparco pour en avoir été actionnaire jusqu’en 2014 (environ 2.92% de détention à travers des acquisitions en 2003 et 2006) Comme décidé dans le pacte d’actionnaire, la SGB a racheté en janvier 2014 les participations de Proparco.

 

« Nous sommes fiers aujourd’hui de renforcer encore plus nos liens avec le Groupe SG, à travers la signature d’un nouveau prêt octroyé à sa filiale béninoise, la SGB. Ce prêt, d’un montant de 15 M€ prêtés sur 5 années, doit permettre à la SGB de renforcer ses ressources à long terme et de soutenir le développement de son activité au bénéfice du secteur productif béninois » a déclaré M. Farge.

 

« Notre volonté d’accompagnement des banques locales s’explique par la conviction que le secteur bancaire a un rôle primordial à jouer dans le développement du pays ; il doit permettre le financement des besoins d’investissement des entreprises » a-t-il souligné.

 

Concilier  climat et développement à travers son agence AFD qui développe une stratégie de mobilisation des banques et des entreprises pour une croissance verte : c’est l’engagement de la France. A ce titre, « elle apporte son expertise et des moyens financiers adaptés pour rendre attractif des investissements dans des secteurs peu ou mal couverts, tandis que les banques apportent leurs connaissances du contexte local, leur réseau et la confiance de leurs clients » explique la Directrice de l’Agence française de développement (AFD), Mme Cathérine Bonnaud.

 

Félicitant l’initiative  très encouragée  par le Gouvernement béninois, Mme Bonnaud estime que les enjeux de ces deux opérations sont autant économiques, sociaux et environnementaux que la France, au travers de l’AFD et de Proparco, a souhaité apporter un nouvel appui au secteur privé. « Ces deux opérations que nous célébrons aujourd’hui viennent renforcer le partenariat déjà bien ancré entre le Groupe AFD et la Société Générale. Cela témoigne de la définition d’une réelle stratégie de soutien aux petites et moyennes entreprises, moteur essentiel de l’économie, du développement et créatrices d’emplois, stratégie dans pour laquelle l’AFD et Proparco vous accompagne désormais ».

 

Dans la réalisation de ces projets, une attention collective et particulière doit être soutenue à l’endroit des femmes béninoises entrepreneures dynamiques qui pourraient postuler pour bénéficier ces appuis financiers.

 

A propos de SUNREF

SUNREF (Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance) est un label finance verte de l’AFD. Le produit SUNREF développé en partenariat avec l’Union Européenne et le Fonds Français pour l’Environnement Mondial permet la combinaison d’une approche financière et d’une approche technique en permettant aux banques de se positionner comme acteurs clé du financement de la transition écologique. Le projet Afrique de l’Ouest est mis en place pour une durée de trois ans et d’un montant de 50 millions d’euros est dédié à la facilitation des investissements d’efficacité énergétique (EE) et d’énergie renouvelable (EnR) en zone UEMOA. SUNREF aide les acteurs privés à saisir les opportunités de cette transition à travers une approche innovante et encourage les banques locales à la financer. A ce jour, 42 projets SUNREF ont été déployés avec succès depuis 2006, en partenariat avec 70 banques locales dans près de 30 pays d’intervention, pour un montant total engagé de plus de 2,5 milliards d’euros de prêts accordés par l’AFD dont 1,2 milliards déjà versé.

 

 

La ligne de crédits est ainsi accompagnée d’un Fonds d’Appui à la préparation des projets, de primes à l’investissement et d’une assistance technique ayant pour objectifs de faire émerger un marché viable de financement de projets d’énergie durable.

Le projet SUNREF est déjà développé au Bénin en partenariat avec Oragroup, la signature de la convention de crédit aujourd’hui avec la Société Générale témoigne donc de l’intérêt des banques et des entreprises à se diriger vers une Finance verte. (A.A.)

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page