Flash Infos:

Malabo / NEPAD /Conférence sur la promotion des chaînes de valeur commerciale, agricole et régionale en Afrique centrale pour l’horizon 2025


1 485 Vues

Du16 au18 Novembre 2015, se tient à Malabo en Guinée Equatoriale, une conférence sur la promotion des chaînes de valeur commerciale, agricole et régionale en Afrique centrale. Organisée par l’Agence du NEPAD, le gouvernement de la Guinée équatoriale, la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) et le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA), cette conférence régionale a été officiellement lancéepar le Premier ministre de la Guinée équatoriale, M. Vicente Ehate Tomi en présence des ministres équato-guinéens de l’Agriculture, du Commerce, de l’Intégration.

Ph: DR- : Une observation : le niveau de production et de transformation des produits alimentaires locaux est insuffisant pour répondre à la demande des consommateurs.

Ph: DR- : Une observation : le niveau de production et de transformation des produits alimentaires locaux est insuffisant pour répondre à la demande des consommateurs.

Cette conférence a réuni un certain nombre d’acteurs clés impliqués dans le commerce, l’agriculture et le développement des secteurs prioritaires de la région (en particulier les aliments de base). Il impliquera également des représentants des institutions d’intégration régionale, les agences régionales spécialisées, les organisations de producteurs, les commerçants, les transformateurs, les entreprises agro-alimentaires, chambres d’agriculture, responsables d’entrepôts, banquiers et les assureurs.

En Afrique centrale, l’agriculture est la clé du développement économique. Dans certains pays de la sous-région, plus de 60 % de la population vit en milieu rural, tandis que 50 % de la population active sont impliqués dans le secteur agricole. Les politiques agricoles des pays d’Afrique centrale suivent un certain nombre d’approches différentes, en fonction de leurs niveaux d’urbanisation et leurs stratégies à l’égard de l’exploitation des ressources naturelles.

 

Une caractéristique commune à tous ces pays est que le niveau de production et de transformation des produits alimentaires locaux est insuffisant pour répondre à la demande des consommateurs. Une grande majorité des pays de la sous-région sont largement tributaires des produits alimentaires importés, qui ont un impact énorme sur la balance des paiements de la région.

Malgré sa situation géographique et de la complémentarité potentielle dans le négoce de produits alimentaires et agricoles, l’Afrique centrale reste l’une des régions les moins intégrées du continent en termes de commerce intra-régional, la circulation des personnes et comment les interconnexions des infrastructures physiques.  C’est dans ce contexte que la question du commerce intra-régional des produits agricoles et agro-alimentaires, ainsi que celle du développement des chaînes de valeur sont abordées à cette conférence de Malabo.

Dans ses remarques liminaires, le Secrétaire général adjoint de la CEEAC, M. Sangale Rondo Crespin Jaime, a déclaré que le programme de l’agriculture en Afrique (PDDAA) joue un rôle indispensable en Afrique centrale en fournissant une plate-forme pour engager dans l’intégration agricole.

 

Le ministre de l’Agriculture et des Forêts, S.E. Francisco Mba Olo Bahamonde, a souligné le rôle important du PDDAA dans la stimulation du commerce intra-africain de produits agricoles et de services grâce à son engagement à tripler commerce intra-africain de produits agricoles d’ici 2025.

 

Dr Hamady Diop, Chef du Programme de Pêches et Aquaculture à l’Agence du NEPAD a soutenu que la transformation dans l’agriculture devrait aller de pair avec l’exploitation des opportunités dans l’amélioration du commerce intra-régional. Dr Diop a souligné l’importance d’identifier et de mettre en place des mécanismes qui vont dynamiser le commerce dans la région d’Afrique centrale, comme les investissements novateurs par le biais de partenariats public-privé et les chaînes de valeur de plus en plus le long des corridors de commerce. Un élément clé qui informera la feuille de route stratégique pour la promotion de chaînes régionales de commerce et de valeur agricoles dans la région comprend également l’amélioration des connaissances et la génération de statistiques pour une utilisation pratique.

Un certain nombre d’acteurs clés, impliqués dans le commerce agricole et le développement des secteurs prioritaires de la région (en particulier aliment de base) sont conviés à cette conférence. Des représentants des institutions d’intégration régionale, les agences régionales spécialisées, les organisations de producteurs, les commerçants, les transformateurs, les entreprises agro-alimentaires, chambres d’agriculture, responsables d’entrepôts, banquiers et les assureurs y sont également impliqués.

Ainsi durant trois jours, plusieurs thèmes feront l’objet des échanges ; notamment : « Rapport intérimaire sur le commerce agricole régional et la performance des chaînes de valeur stratégiques: contraintes et facteurs de réussite » ; « Cadre réglementaire et politique régionale: vers une plus grande cohérence dans les politiques commerciales et agricoles en Afrique centrale » ; « Les céréales, élevage, pêche, fruits et légumes et les racines et tubercules secteurs: quelles sont les actions prioritaires? » ; Structurer les échanges agricoles: quels outils et les institutions? » ; « Systèmes d’Information Marketing (SIM): comment pouvons-nous développer des systèmes durables? » ; « Garantie, gestion des produits et des matières premières agricoles échanges: défis et opportunités pour la région » ; de même que plusieurs d’autres thèmes transversaux  sur l’intégration des femmes et des jeunes dans les chaînes de valeur ; Le financement des chaînes de valeur: trouver des approches innovantes ; Et Le rôle des plates-formes multi-acteurs: faciliter l’émergence d’associations du secteur de (« inter-professions»). (Agence du NEPAD)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page