Flash Infos:

Nigéria – Sanusi Lamido nommé émir de l’Etat de Kano


1 664 Vues

L’ex-gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Sanusi Lamido, a été nommé dimanche émir de l’Etat de Kano, en remplacement d’Al-Haji Ado Bayero, décédé vendredi.

Ph: DR: Sanusi Lamido, Ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, vient d’être  nommé émir de l’Etat de Kano, il aura besoin de coudées franches pour faire face au secte islamiste Boko Haram

Ph: DR: Sanusi Lamido, Ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, vient d’être nommé émir de l’Etat de Kano, il aura besoin de coudées franches pour faire face au secte islamiste Boko Haram

Sanusi Lamido devient ainsi l’un des chefs spirituels les plus influents dans le nord du pays. Sa tache s’annonce compliquée au vu de la situation dans le nord du Nigéria. Sanusi Lamido devra travailler à un retour calme et à un arrêt des violences perpétrées par le groupe islamiste Boko Haram.

Cet ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria avait été limogé en février dernier par le chef de l’Etat Goodluck Jonathan pour avoir révélé des détournements massifs de l’argent du pétrole. Son travail à la tête de la Banque centrale avait été salué notamment pour la remise en ordre du secteur bancaire nigérian.

Le nouvel émir a été choisi lors d’une assemblée des dignitaires de la famille Ibrahim Dabo (l’un des premiers dignitaires de l’Etat de Kano), qui comprend les Sanusi et les Bayero.

Le prédécesseur de Sanusi Lamido, Al-Haji Ado Bayero, est décédé des suites d’un cancer. Il avait accédé au trône en 1963 et était considéré comme le deuxième plus important dirigeant musulman du nord nigérian. M.Sanusi est le petit-fils du frère d’Ado Abdullahi Bayero, son prédécesseur.

Peu après l’annonce officielle, dimanche après-midi, des jeunes brandissant des branches d’arbres se sont mis à jeter des pierres et à allumer des feux dans la rue qui mène au siège du gouvernement local, criant « Nous ne voulons pas de Sanusi » en haoussa, la langue la plus parlée dans le nord du Nigeria, selon un journaliste de l’AFP sur place.

Ces jeunes soutenaient la candidature d’Aminu Ado Bayero, le fils aîné de l’émir défunt, très populaire dans le district de Kano qu’il dirige actuellement.

Ce candidat était soutenu par le PDP (parti démocratique populaire) du président Goodluck Joathan, alors que le congrès progressiste (APC) la principale formation d’opposition, soutenait M. Sanusi. (Fasozine)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page