Flash Infos:

Terrorisme: L’union sacrée contre Boko Haram


1 710 Vues

Les présidents du Nigéria, du Cameroun, du Bénin, du Tchad et du Niger étaient conviés ce samedi par leur homologue français François Hollande à l’Elysée pour une réunion de concertation à laquelle participaient également les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l’Union européenne. « Nous sommes ici pour déclarer la guerre à Boko Haram » a brièvement déclaré le chef de l’Etat camerounais Paul Biya.

Ph: DR - Sommet de l'Elysée : un plan global régional contre Boko-Haram

Ph: DR – Sommet de l’Elysée : un plan global régional contre Boko-Haram

 

En enlevant plus de 200 jeunes filles et en menaçant de les vendre, le groupe terroriste nigérian voulait sans doute faire parler de lui. Il se pourrait que son objectif soit atteint au delà de ses espérances. Le monde entier s’est ému du sort des jeunes prisonnières et a suscité une mobilisation internationale pour mettre fin à ces exactions qui déstabilisent la première puissance démographique et économique du continent africain.

Selon François Hollande, la réunion a décidé d’un programme d’actions qui comprend, entre autres, la surveillance des frontières, une présence militaire autour du lac Tchad et une capacité d’intervention en cas de danger.

« Boko Haram n’est plus seulement une organisation locale, son activité est devenue à partir de 2009 celle de l’organisation d’Al-Qaida ouest et centre de l’Afrique », a prévenu le président nigérian Goodluck Jonathan. (Agence Ecofin)

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page