Flash Infos:

Bénin / Découverte des ressources minières : Plusieurs gisements à exploiter dans les jours à venir


12 272 Vues

L’interprétation géologique du scanning du sous sol béninois a révélé des résultats prometteurs présentés au Chef de l’Etat béninois le 18 Avril dernier. Cinq minerais de très fort potentiel ont été mis en évidence par les Experts qui ont conduit les opérations du scanning. Il s’agit de l’or, du phosphate, de l’étain, du fer et de l’uranium.

Ph: DR - Le ministre béninois des Mines et de l'Energie, Barthélémy Kassa, expliquant les résultats des recherches sur les potentialités minières en perspectives au Bénin

Ph: DR – Le ministre béninois des Mines et de l’Energie, Barthélémy Kassa, expliquant les résultats des recherches sur les potentialités minières en perspectives au Bénin

Redouté pendant longtemps, le Bénin à l’instar des autres pays de la région ouest-africaine regorge bel et bien des gisements et des ressources minières ; comme le pétrole, l’or, le phosphate, l’étain, le fer et l’uranium.

Ce scanning aurait pu se faire depuis l’indépendance du pays ou durant sa période révolutionnaire ou même à l’orée de l’ère démocratique. Mais, mieux vaut tard que jamais. Grâce au flair et à la détermination du Dr Boni Yayi qui a diligenté des opérations de scanning sur toute l’étendue du territoire, le Bénin peut désormais se hisser au rang des pays  détenteurs de gisements miniers.

Selon le ministre des Mines et de l’Energie, Barthélémy Kassa – au micro de la cellule de communication de la présidence – après l’interprétation géologique, ces différents minerais seront tamisés, examinés en profondeur pour voir des possibilités de présence d’or, des dépôts de roches sédimentaires de phosphate, de l’uranium, de l’étain et du fer dans les localités ciblées à travers le pays.

« Les facteurs déterminants et les paramètres sont locaux, de même que la recherche de terrain, que la comparaison avec les autres pays où l’or s’exploite déjà. Autant de paramètres sont intégrés dans chaque périmètre pour nous donner la probabilité de trouver de l’or » a souligné le ministre des Mines et de l’Energie.

Dès lors que le dernier rapport, attendu sur l’exploitation géologique, sera publié, le Bénin rentrera dans le cercle fermé des pays détenteurs de ressources minières. Les investisseurs étrangers (Européens, Asiatiques et Américains) se bousculeront au portillon pour l’exploration, l’exploitation et l’extraction de ces différents gisements.

Vivement que les autorités béninoises signent de bons contrats d’exploitation avec ces derniers et que les dividendes de ces gisements rejaillissent équitablement sur la population et participent  surtout au développement des localités ciblées.

La rédaction


Un commentaire

  1. Ou en sommes nous actuellement dans les sondages?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page