Flash Infos:

Uemoa : Boni Yayi reçoit sa feuille de route pour les 2 prochaines années


1 277 Vues

Adoptée en présence des différents présidents des institutions de l’organisation spécialisée, la feuille de route des deux ans de mandat du président Boni Yayi à la tête de l’Uemoa a été rendu publique ce mercredi 08 janvier 2014 à Cotonou. C’est M. Cheikh Hadjibou Soumaré, président de la Commission de l’Union  économique, monétaire ouest africaine (Uemoa), qui a présenté le contenu de cette feuille de route.

PH : DR - Son excellence Monsieur le Président de la République du Bénin, Président en exercice de l'Uemoa

PH : DR – Son excellence Monsieur le Président de la République du Bénin, Président en exercice de l’Uemoa

Dans le cadre de la mise en œuvre des directives issues de la 17ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union, tenue à Dakar le 24 Octobre 2013, son Excellence Dr Boni Yayi, président de la République du Bénin, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union, a tenu une séance de travail avec le président de la Commission de l’Uemoa, le Gouverneur de la Banque centrale, le Président de la BOAD au palais de la République du Bénin  ce 08 janvier 2014.

Cette rencontre avait pour objet notamment,  de faire le point sur l’état des chantiers engagés au sein de l’Union, de passer en revue les décisions et orientations issues de la dernière session de la conférence, de définir une feuille de route pour la conduite des actions prioritaires dans le cadre de la présidence en exercice de la conférence, assuré par son Excellence Dr Boni Yayi.

A cet égard, les chefs d’organes et institutions communautaires, ont mis l’accent sur les chantiers prioritaires ci-après dont l’état  d’exécution à date, a été présentée à la conférence : L’Initiative régionale pour l’énergie durable (IRED) ; le chantier Paix et sécurité ; les actions engagées en matière de sécurité alimentaire et enfin le financement des économies de l’Union.

Les échanges de vue ont porté sur les chantiers spécifiques ci-après dont la mise en œuvre devrait contribuer à l’approfondissement du processus d’intégration au sein de l’Uemoa ; il s’agit de  la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires ; l’accélération de la mise en place des pouls régionaux de production d’énergies et de l’installation de l’interconnexion des réseaux électriques ; ; l’opérationnalisation des chantiers paix et sécurité ; l’accélération de la réflexion au plan communautaire sur le foncier ; la coordination en relation avec la commission de la Cedeao des actions relatives au Tarif extérieur commun (Tec) et aux prélèvements communautaires ; les réflexions sur la mise en œuvre des panels de haut niveau ; la mise en œuvre du programme économique 2012-2016 ; la mise en place du parlement de l’Union ; le développement du secteur privé dans l’Union ; l’accélération du processus de création de la monnaie unique en Afrique de l’Ouest  en relation avec la commission de la Cedeao ; les réflexions en vue de l’adaptation du code de marché public aux exigences de célérité ; les réformes relatives au passage du secteur de  l’audiovisuel de l’analogie à la diffusion du numérique à l’horizon 2015 ; la mise en place d’un cadre harmonisé régissant le partenariat public-privé au sein de l’Union ; l’accompagnement des Etats dans le cadre de la mise en place de la couverture médicale universelle .

Il est également apparue nécessaire, d’accorder une attention particulière aux réflexions en cours en matière de révision des critères de convergence en vue de préserver le niveau des plans et fondements des Etats eu égard aux importants besoins de financement des infrastructures.

Sur la base de ces échanges, le président en exercice de la conférence a souhaité placé son mandat sous le signe du renforcement de la mise en œuvre des réformes communautaires en vue de consolider d’avantage les acquis de l’Union.

A cet égard, le président en exercice a décidé la mise en place d’un point focal au niveau de la présidence du Bénin, chargé d’assurer la liaison avec les instances communautaires. L’organisation d’une mission circulaire conduite par le président en exercice dans les Etats membres pour faire le point des programmes et réformes communautaires et enfin, l’organisation d’une réunion des Premiers ministres et Chefs de gouvernement sous la présidence du président en exercice de la conférence en vue du lancement du processus de revue des réformes communautaires et l’application effective des textes communautaires par les Etats membres.

La rédaction


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page