Flash Infos:

La perspective d’une intervention militaire en Syrie fait flamber les cours du pétrole


952 Vues

Le spectre d’une intervention militaire en Syrie a propulsé les cours du pétrole sur des niveaux que l’or noir n’avait plus connus depuis six mois. Alors que l’idée d’une frappe contre le régime syrien par Washington et ses alliés se précisait, le baril de Brent de la mer du Nord s’échangeait à 116,66 dollars en milieu de matinée, mercredi 28 août.

A 116 dollars, le cours du Brent se rapproche de son  plus haut de l’année, touché le 2 février à 118,98 dollars. Il est également supérieur au prix moyen affiché par le baril sur l’ensemble de  l’année 2012.

La Syrie n’a jamais été un grand pays producteur d’or noir. Avant le début de la crise en mars 2011, elle extrayait environ 380 000 barils de brut par jour. Début août, après plus de deux ans de guerre civile, ce chiffre est tombé à 39 000 barils par jour. Mais les investisseurs craignent plutôt «les effets déstabilisateurs d’une intervention sur la production de toute la région du Moyen-Orient». Cette zone géographique concentre près du tiers de toute la production mondiale de brut.

Les analystes anticipent, toutefois, une montée temporaire des prix au moment du lancement d’une éventuelle attaque. «On pourrait alors voir le baril prendre soudainement 5 à 10 dollars. Ensuite, le marché attendra de voir ce qui se passe, quelle est la réaction de l’Iran, quel est le potentiel de perturbations sur la production dans la région», estime Mike Wittner, de la Société Générale. Si une intervention internationale devait se prolonger, plusieurs éléments pourraient, selon lui, alléger les craintes des investisseurs et limiter la montée des cours: «L’Agence internationale de l’énergie (AIE) pourrait par exemple indiquer qu’elle se tient prête à puiser dans ses réserves stratégiques, l’Arabie saoudite pourrait augmenter ses capacités de production » (Ecofin)

Ph: DR - Le spectre d’une intervention militaire en Syrie a propulsé les cours du pétrole

Ph: DR – Le spectre d’une intervention militaire en Syrie a propulsé les cours du pétrole


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page