Flash Infos:

NIGERIA: Le Ministre Okonjo-Iweala lance le Rapport économique 2013 sur l’Afrique


1 657 Vues
Ph: DR - Dr. Ngozi Okonjo-Iweala , Ministre nigériane des Finances

Ph: DR – Dr. Ngozi Okonjo-Iweala , Ministre nigériane des Finances

Le Rapport économique 2013 sur l’Afrique – produit conjointement par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et la Commission de l’Union africaine (CUA) – est lancé à Abuja (Nigeria) ce 11 juillet 2013 par le Ministre nigériane des Finances et de la Coordination de l’économie, Mme Ngozi Okonjo-Iweala

selon un communiqué de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

 

En effet ce rapport 2013 de l’économie africaine, met l’accent sur comment tirer profit des produits de base africains afin d’industrialiser le continent et ceci dans le but de générer de la croissance, des emplois et une transformation économique.  Selon le discours du Dr. Ngozi Okonjo-Iweala l’Afrique peut tirer parti des produits de base pour son industrialisation.
L’industrialisation portant sur les produits de base comme moteur de croissance pour l’Afrique.

Les experts de la Commission économique pour l’Afrique ont quant à eux, réitéré  en ces termes : «Nous soutenons que les pays africains ont une réelle opportunité, individuellement et collectivement, de promouvoir la transformation économique et de lutter contre la pauvreté, les inégalités et le chômage des jeunes».

«Le rapport est basé sur neuf études de pays africains, qui ont contribué à générer des recommandations de politiques factuelles. Le cadre stratégique proposé, fait ressortir, entre autre, l’importance de concevoir et de mettre en œuvre des plans de développement efficaces et des stratégies industrielles pour résoudre les contraintes et exploiter les opportunités qui généreraient la valeur ajoutée et l’industrialisation des produits de base».
Plusieurs orateurs sont intervenus pour convaincre les participants sur la capacité du continent à promouvoir son industrialisation. Il s’agit entre autres : Chudi Uwazurike, Président du Sous-comité du budget sur le pétrole et du delta du Niger de la Chambre des représentants ; le Prof. Akpan Ekpo, Directeur général de l’Institut ouest-africain de gestion financière et économique (WAIFEM) ; M. Frank Nweke, Président-Directeur général du Groupe du Sommet économique du Nigéria, et M. Adekunle Oyinloye, Président-Directeur général de l’infrastructure Bank Plc.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page