Flash Infos:

Lancement officiel des activités de la Chambre de Commerce Européenne du Bénin : Stimuler la promotion et le développement des échanges commerciaux entre l’Europe et le Bénin

 « Favoriser le développement durable des entreprises européenne et stimuler la promotion et le développement des échanges commerciaux entre l’Europe et le Bénin », c’est la mission que s’est assignée la toute nouvelle Chambre de Commerce Européenne du Bénin. A travers une conférence de presse, le top des activités de cette institution a été officiellement donné dans la soirée du jeudi 18 Mai 2017 à la Résidence de l’Union européenne. L’événement, parrainé par l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne, M. Josep COLL a connu la participation des représentants des Entreprises, Opérateurs et Investisseurs européens installés au Bénin.

Ph/ DR-: (De gauche à droite) : M. Michel GLAZMAN, président de la CCEB, DG/ASCOMA (un peu en retrait), Mme Aminata DIACK, Vice-présidente de la CCEB, DG/SERVAIR Bénin et M. Josep COLL, l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne.

Ph/ DR-: (De gauche à droite) : M. Michel GLAZMAN, président de la CCEB, DG/ASCOMA (un peu en retrait), Mme Aminata DIACK, Vice-présidente de la CCEB, DG/SERVAIR Bénin et M. Josep COLL, l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne.

A l’origine, c’était le Cercle Economique Européen du Bénin, un cadre d’échange et de concertation entre les entreprises européennes qui se retrouvaient à une fréquence trimestrielle pour répondre aux défis et enjeux qui ressortent de l’environnement économique. A la suite des réflexions internes, il est apparu la nécessité de faire évoluer ce cadre de concertation vers un statut associatif capable de représenter les entreprises européennes. D’où la création de la Chambre de Commerce Européenne du Bénin (CCEB), régulièrement enregistrée le 12 Mai 2016.

Un an après, les initiateurs viennent de lancer officiellement les activités de cette nouvelle institution. Dévoilant ainsi sa genèse, sa vision et ses objectifs spécifiques, le Président de la CCEB, M. Michel GLAZMAN, Directeur général de l’entreprise d’assurance ASCOMA, se veut rassurant : « Cela intervient dans le cadre des problèmes qu’on rencontre au quotidien avec l’administration, le monde des affaires. Il y a des structures, des organisations, des lois, des procédures qui sont en vigueur, certaines ne sont pas appliquées, ni ne marchent pas comme elles le devraient ; et donc nous interviendrons à chaque fois que les entreprises membres nous solliciteront individuellement ou collectivement pour trouver des solutions avec l’administration ou avec les organisations corporatistes le cas échéant ».

Félicitant pour sa part, les initiateurs, l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne, M. Josep COLL a exprimé toute sa satisfaction pour la création de la CCEB qui selon lui, marque déjà les caractères européens de la démarche économique, commerciale, d’association au Bénin. « Il n’y a pas une ligne budgétaire d’appuis à la CCEB » a-t-il répondu ensuite, pour rassurer les uns et les autres qui pensent que l’existence de la CCEB pourrait réduire la ligne budgétaire réservée au Bénin au niveau de l’Union européenne.

Rassurant sur la nécessité de cette chambre, M. Glazman  avance : «Qu’à ce jour, la CCEB compte déjà 18 Sociétés béninoises pour un chiffre d’affaires cumulé en 2016, qui s’élève à près de 270 milliards de Fcfa représentant ainsi 7% du PIB évalué à 4.095 milliards de Fcfa. Ces 18 entreprises emploient plus de 4.600 personnes ».

Les objectifs spécifiques de la CCEB

Une vision de développement qui s’articule autour des objectifs spécifiques suivants : Accompagner et épauler ses membres pour résoudre les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien, en établissant un dialogue permanent et constructif avec l’Administration publique sur la base d’une analyse des problèmes et des solutions envisageables ; Contribuer à l’amélioration du climat des affaires qui constituent un levier majeur de croissance pour l’économie béninoise dans les objectifs du Gouvernement ; Mettre en place un dispositif permanent de veille économique juridique et financière afin d’informer ses membres sur les évolutions de l’environnement national, sous régional et international dans lequel ils opèrent, d’identifier des opportunités et définir de nouvelles stratégies gagnantes ; Appuyer les investisseurs européens potentiels à s’installer au Bénin ; Coopérer avec les Chambres de Commerce Européennes des autres pays de l’Afrique de l’Ouest ; Intervenir dans le secteur social notamment dans les universités, écoles professionnelles, programmes d’insertion professionnelle (des stages) qui nécessairement déboucheront sur un emploi ; et enfin Entretenir et développer les relations avec l’Union Européenne.

Enfin, le tout nouveau-né du cadre institutionnel des affaires au Bénin est également une nouvelle dimension dans le paysage du Partenariat Public-Privé (PPP), qui entend générer un changement profitable et durable pour les deux parties.

Les conditions d’adhésion 

Sont éligibles toutes les entreprises d’origine européenne ou à capitaux européens exerçant au Bénin ou encore toute personne physique de nationalité européenne dont la profession concourt au développement des relations économiques entre l’Europe et le Bénin.

Aline ASSANKPON

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>