Flash Infos:

NEPAD / 2ème Forum annuel de l’Alliance africaine pour l’Agriculture intelligente face aux changements climatiques : Au détour des accords, place maintenant aux actions !

Sous les auspices du Gouvernement du Kenya, l’Agence du NEPAD (Nouveau partenariat pour le Développement de l’Afrique – bras opérationnel de la Commission de l’Union africaine) organise du 11 au 13 Octobre 2016 dans la capitale du pays (Nairobi) le Deuxième Forum annuel  de l’Alliance africaine pour une agriculture intelligente face aux défis du changement climatique.

Ph:DR-: Le changement climatique étant l'une des plus grandes menaces environnementales, sociales et économiques auxquels fait face la planète aujourd'hui

Ph:DR-: Le changement climatique étant l’une des plus grandes menaces environnementales, sociales et économiques auxquels fait face la planète aujourd’hui

Cette alliance dont le sigle en anglais se désigne CSA est en effet, le fer de lance de la mise en œuvre de la vision de l’Union africaine pour atteindre les 25 millions de ménages agricoles pratiquant cette nouvelle donne.  Et ceci en conformité avec le cadre 2015-2025 résultant du Programme détaillé du Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA) qui a été approuvé au Sommet de l’Union à Malabo (Guinée Equatoriale)  en Juin 2014).

L’Alliance africaine pour une agriculture intelligente (CSA)  joue en effet le rôle de coordination à travers un dialogue ouvert à tous les participants, d’où l’intérêt fondamental de ce deuxième forum annuel qui permettra aux uns et aux autres d’échanger les expériences pays, de soulever les faibles et les progrès afin de procéder à l’amélioration et à l’harmonisation des efforts jusque-là fournis sur le continent sur la question primordiale de l’agriculture familiale et les méthodes de résilience adoptées.

« Mise en œuvre d’une agriculture intelligence face aux défis du changement climatique pour la croissance et la résilience dans l’agriculture », c’est le thème retenu pour ce deuxième forum dont les travaux vont durant pendant trois jours.

De l’accord de Paris sur les changements climatiques et l’importance accordée par les pays africains sur le secteur agricole, il se révèle que des 54 pays du continent, seuls 36 pays ont pu inclure  l’agriculture dans leur programme de développement afin de réduire la pauvreté galopante. Le changement climatique étant l’une des plus grandes menaces environnementales, sociales et économiques auxquels fait face la planète aujourd’hui.

En Afrique sub-saharienne (ASS),le changement climatique est une menace majeure pour le développement durable et la réalisation de l’Agenda Africains 2063 qui illustre bien les aspirations et les objectifs  des Chefs d’Etat.

Aline ASSANKPON

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>