Flash Infos:

5ème Edition du Forum mondial sur l’Alimentation à Stockholm en Suède: Les dirigeants appellent à une «révolution» pour transformer le système alimentaire mondial

Ph: Dr-: Forum mondial sur l'Alimentaire pour passer à des régimes alimentaires sains

Ph: Dr-: Forum mondial sur l’Alimentaire pour passer à des régimes alimentaires sains

Réunis à l’occasion du 5ème Edition du Forum mondial sur l’Alimentation entendez « EAT Stockholm Food » les 11 et 12 Juin 2018 à Stockholm en Suède, les principaux leaders présents à cette  rencontre annuelle ont appelé à une «révolution» pour transformer le système alimentaire mondial et s’attaquer à l’un des plus grands défis de notre temps.

« Nous n’avons besoin de rien de moins qu’une révolution », a déclaré Isabella Lövin, vice-Premier ministre suédoise et ministre de la coopération internationale au développement et du climat, dans son discours d’ouverture. « Nous devons orienter notre planète dans une nouvelle direction et un nouveau paradigme de développement qui a pour centre la santé de la planète et de ses habitants » selon les informations transmises par l’Equipe EAT.

Environ la moitié de la population mondiale souffre de malnutrition et la faim et cette situation est de nouveau à la hausse dans le monde. Dans le même temps, le surpoids et l’obésité continuent d’augmenter, affectant plus de 2 milliards d’enfants et d’adultes. La production alimentaire est également la principale cause de dégradation de l’environnement mondial, le secteur agricole étant le plus grand contributeur au changement climatique, à la déforestation et à la perte de biodiversité.

Avec seulement 12 ans pour atteindre les Objectifs de Développement  durable (ODD – prévus pour 2030) les plus ambitieux objectifs du monde, des Nations Unies – il est urgent de transformer notre système alimentaire pour nous mettre sur la voie d’une population et d’une planète saines.

«Jusqu’à présent, nous n’avions aucun objectif, fait ou récit pour le système alimentaire dans son ensemble, pour promouvoir la santé des personnes et de la planète», a déclaré le Dr Gunhild A. Stordalen, président exécutif et fondateur d’EAT. « Pour aller de l’avant, nous devons définir une base factuelle unificatrice pour la nourriture. »

Ph:DR-: Éliminer la perte de nourriture et le gaspillage

Ph:DR-: Éliminer la perte de nourriture et le gaspillage

La Commission EAT (Alimentation, Planet, Santé) publiera plus tard cette année son rapport intitulé « Des régimes alimentaires sains issus de systèmes alimentaires durables » , marquant le premier effort de collaboration visant à définir des objectifs scientifiques mondiaux pour une transformation du système alimentaire. Un objectif clé est de favoriser des conversations plus constructives, des collaborations et aider à suivre le changement, a déclaré Stordalen.

Optimiste obstiné

Le professeur Johan Rockström, directeur exécutif du Stockholm Resilience Center, a fait écho à l’appel de Lövin pour une révolution du système alimentaire. Rockström et Sania Nishtar, coprésidente de la commission de haut niveau sur les maladies non transmissibles de l’OMS, ont mis en garde contre des tendances troublantes malgré le soutien international croissant en faveur de la transformation du système alimentaire mondial. La prévalence du diabète a doublé au cours des 30 dernières années et les changements mondiaux vers des régimes alimentaires malsains risquent de compromettre les gains de santé des 50 dernières années, a déclaré Nishtar.

Christiana Figueres, responsable de Mission 2020, a déclaré que les progrès réalisés pour atteindre les objectifs climatiques en matière d’utilisation des terres et de systèmes alimentaires étaient insuffisants d’ici la fin de la décennie. « Nous n’atteindrons pas les objectifs de 2020 pour ces zones », a déclaré Figueres, qui a supervisé l’accord de Paris de 2015 sur le climat. « C’est une énorme préoccupation. »

Pourtant, Figueres, un «optimiste obstiné» auto-confessé, est encouragé par l’attention croissante que le monde porte aux problèmes du système alimentaire et de l’utilisation des terres. « Tout ce sujet a finalement mûri au point où il est à l’avant-plan », a-t-elle dit. « C’est une énorme opportunité que nous ne pouvons pas nous permettre de manquer. »

À propos du forum

EAT Stockholm Food Forum se tiendra du 11 au 12 juin 2018 au Quality Hotel Globe de Stockholm, en Suède. Il est organisé pour la première fois conjointement par EAT et le gouvernement suédois. Avec plus de 600 délégués de plus de 60 pays, le forum est le plus important à ce jour.

Les principaux objectifs de l’événement sont de renforcer les partenariats existants et de forger de nouvelles collaborations dans un large éventail de secteurs et de groupes afin d’inciter à une action fondée sur la science, axée sur cinq domaines principaux ; à savoir : Passer à des régimes alimentaires sains ; Gérer durablement les terres et les océans ; Éliminer la perte de nourriture et le gaspillage ; Adopter des technologie qui transforme notre système alimentaire ;  et des Recettes pour de meilleurs rendements et une meilleure nutrition.

 

Encadré :

Prennent part à ce forum de Stockholm…

Des experts du gouvernement, des villes, des entreprises, du milieu universitaire, de la philanthropie, de la communauté culinaire et de la société civile, notamment Christiana Figueres, leader de Mission2020, architecte de l’accord historique sur le climat de Paris; Kristalina Georgieva, PDG de la Banque mondiale; Gilbert F. Houngbo, président du Fonds international de développement agricole; Sunny Verghese, co-fondateur et PDG du groupe Olam International; Sam Kass, ancien chef de la Maison Blanche et conseiller politique pour la nutrition dans l’administration Obama; Isabella Lövin, vice-Premier ministre suédois et ministre de la coopération internationale pour le développement et du climat; Nikolai Astrup, ministre norvégien du développement international; Mark Wilson, PDG d’Aviva; SAR le Prince héritier Haakon Magnus de Norvège; Dr. Ibrahim Assane Mayaki, Directeur Général du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique; Lauren Singer, fondatrice de Trash is for Tossers et de Caleb Harper, directrice de l’Open Agriculture Initiative au MIT Media Lab.

 

— Toutestgrace

A propos de Toutestgrace

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>