Flash Infos:

Addis-Abeba / 6ème Forum africain sur la Science, la Technologie et l’Innovation : La ZLECAf comme tremplin pour le développement de la STI en Afrique


257 Vues

Ph:DR: Les panélistes au discussion sur la ZLECAf comme tremplin pour le développement de la STI en Afrique

« Il faut parier sur l’innovation technologique en mutualisant nos ressources minières ».

Au deuxième jour  du 6ème Forum sur la Science, la Technologie et l’Innovation, s’ouvre un dialogue politique sur l’utilisation de la Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAf ) comme tremplin pour le développement durable des Etats du continent.

Aline ASSANKPON

Un panel de haut niveau modéré par Mme Mandry Ntshani, Directrice de la Coopération multilatérale pour l’Afrique du Département de la science et de l’innovation en Afrique du Sud avec d’éminents Experts et Délégués prenant part à ce forum en présentiel et en ligne.

Dans son introduction, la modératrice du panel de discussion rappelle que nous sommes toujours au-dessus de 1% par rapport à la publication sur la technologie et l’innovation sur le continent. « Il suffit d’utiliser la Science, la Technologie et l’Innovation (STI) pour stimuler la croissance économique et la diffusion des connaissances, tant au niveau structurel que sectoriel. La science et la technologie sont essentielles pour combler les lacunes existantes dans la fragmentation des marchés du continent et faciliter non seulement l’investissement  mais aussi stimuler l’industrialisation » a déclaré Mandry Ntshani.

Ce dialogue politique initié en prélude au 10ème Forum régional du Développement Durable (FRADD-10), a le mérite d’aborder la question sur la ZLECAf et d’explorer tous ses contours, notamment : le rôle que la science et l’innovation devraient jouer dans la phase opérationnelle de la ZLECAf. A l’inverse, quel rôle peut jouer la ZLECAf pour soutenir les innovations et comment contribuer à la croissance économique de nos pays ? La ZLECAf peut-elle combler le déficit d’investissement dans la science, la technologie et l’innovation ?  Comment appuyer la commercialisation de nos ressources ?

Tour à tour, les panélistes ont apporté des réponses à ces différentes questions. Du Prof Fiona Tregenna (en ligne), Chaire de recherche sud-africaine sur le développement industriel, Université de Johannesburg (Afrique du Sud), au Dr Phiyani Lebea, Directeur scientifique, Tokabio (Afrique du Sud), en passant par  Dr Tozamile Rubuluza, Gestionnaire de portefeuille, Agence d’innovation technologique (Afrique du Sud) et Nkem Khumbah, Chef, Politiques et partenariats en matière de science, de technologie et d’innovation, Académie africaine des sciences du Kenya, tous convergent vers les mêmes recommandations : Investir dans le capital humain ; renforcer la chaîne de valeur et parier sur l’innovation technologique en mutualisant les ressources minières en Afrique.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page