Flash Infos:

Premières Journées Biomédicales du RESHAOC : L’Afrique scientifique pose le débat de la gestion des équipements biomédicaux


1 620 Vues

Ph:DR: Pour une réflexion collective des scientifiques présents, l’épineuse question de la gestion et de la maintenance des équipements biomédicaux.

Le Bénin accueille depuis ce mardi 24 octobre 2024, les Premières Journées Biomédicales du Réseau des Hôpitaux d’Afrique, de l’Océan indien et des Caraïbes (RESHAOC). Cette importante assise internationale porte à la réflexion collective des scientifiques présents, l’épineuse question de la gestion et de la maintenance des équipements biomédicaux. 

Le Ministre de la Santé, Pr Benjamin HOUNKPATIN a procédé à l’ouverture des travaux en présence du Représentant Résident de l’OMS, Dr Kouamé Jean KONAN, de l’Ambassadeur de France près le Bénin, Son Excellence Monsieur Marc VIZY et de la présidente en exercice du RESHAOC, Madame Kebe Khadidiatou SARR.

Les experts de l’hôpital se donnent rendez-vous pour penser un modèle qui priorise la qualité et la durabilité des équipements biomédicaux. Venus de tous les coins de la planète, ils s’accordent à trouver à Cotonou, un contenu actionnable au défi lié à la gestion des équipements hospitaliers ainsi qu’à leur maintenance.

Le Gouvernement du Bénin suffisamment en phase avec la thématique au regard des récentes réformes opérées dans le domaine de la maintenance, s’honore d’abriter une telle rencontre. Le Ministre de la santé, Monsieur Benjamin HOUNKPATIN, s’en réjouit. Il a rappelé les actions engagées par le Benin. « L’assurance-vie des équipements reste une préoccupation, un défi majeur qui passe forcément par la gestion de la maintenance des équipements dans nos hôpitaux. Ce problème a fait l’objet de profondes réflexions dans notre pays qui ont débouché sur les réformes opérées dans ce secteur en juillet 2023 avec la création d’une nouvelle agence dont la mission exclusive est axée sur la maintenance hospitalière », a-t-il fait savoir.

Pour le chef du département de la santé, le Gouvernement béninois attend des assises du RESHAOC, de fructueuses résolutions qui permettront, sans nul doute, d’assurer l’assainissement et un meilleur management de la gestion des équipements biomédicaux dans les formations sanitaires.

Les thématiques sujettes à discussion au cours de ce colloque de 3 jours ont trait entre autres, à l’importance d’une politique nationale de maintenance, à la réglementation et aux normes dans le domaine de la maintenance biomédicale et hospitalière, à la formation et à la spécialisation des techniciens de maintenance biomédicale ainsi qu’à la qualité des fournisseurs ou prestataires externes de maintenance.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page