Flash Infos:

Célébration de la 26ème édition de la Journée nationale des TDCI à Ouaké : Le Gouvernement poursuit la lutte contre les Troubles Dus à la Carence en Iode dans le sel


800 Vues

Ph:DR: « Renforcer le contrôle du sel iodé pour vaincre les Troubles Dus à la Carence en Iode »

Le Bénin, à travers le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, a lancé, au titre de la 26ème édition, la mobilisation contre les Troubles Dus à la Carence en Iode dans le sel (TDCI). Les manifestations officielles ont eu lieu le vendredi 27 octobre 2023 à la mairie de Ouaké dans le département de la Donga.

Depuis 1983, le Bénin a engagé une lutte contre les Troubles Dus à la Carence en Iode dans le sel (TDCI). Et pour cette 26ème Journée de mobilisation, le thème qui va cristalliser les réflexions est intitulé « renforcer le contrôle du sel iodé pour vaincre les Troubles Dus à la Carence en Iode ».

En 1990, l’Assemblée de la santé a reconnu, selon le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, représentant le Ministre, que la carence en iode dans le sel était, dans le monde, la principale cause d’arriération mentale susceptible d’être prévenue, et s’est fixée pour but son élimination en tant que problème de santé publique. «Le Gouvernement du Bénin s’est mis totalement et résolument dans la lutte contre la malnutrition sous toutes ses formes (…), la principale stratégie de lutte contre les Troubles Dus à la Carence en Iode est l’iodation universelle du sel (…), les efforts du Gouvernement et des acteurs mobilisés dans la lutte contre les troubles dus à la carence en iode donnent des résultats encourageants. Mais il s’avère dès lors nécessaire de ne pas baisser les bras et de poursuivre les efforts (…). C’est dans cette optique que le Ministère, avec l’appui technique et financier des différents partenaires, s’engage à jouer toute sa partition », a souligné le représentant du Ministre de l’Agriculture, monsieur Innocent TOGLA.

Il faut donc redoubler de vigilance tout au long de la chaîne de production et de conservation pour garantir la consommation du sel adéquatement iodé, a ajouté Edmond DOSSA, au nom du Ministre de la santé.

Ouaké, commune frontalière du Togo, favorise l’existence des flux entrants et sortants pour la commercialisation du sel au niveau de la frontière. Le Premier Adjoint au Maire de la commune, monsieur Moustapha ZAKARI, a promis que le conseil communal va redoubler de vigilance sur les contrôles à la frontière pour assurer que le sel qui entre sur le territoire béninois est adéquatement iodé.

La cérémonie a connu la participation massive des ménagères et des élèves du Collège d’Enseignement Général de Ouaké appelés à relayer l’information sur la mobilisation.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page