Flash Infos:

3ème édition de la Conférence CNT Afrique : Focus sur le dividende démographique, l’économie générationnelle et le développement durable en Afrique


415 Vues

Ph:DR: Cette 3ème édition de la Conférence CNT-Afrique abordera l’impératif d’investir dans l’exploitation du dividende démographique en investissant dans la jeunesse

Le Bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO /CEA), en partenariat avec le Réseau du CNT (Comptes Nationaux de Transfert) – Afrique via son Secrétariat, le Consortium Régional pour la Recherche en Economie Générationnelle (CREG), le Bureau de référence démographique et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA : www.unfpa.org ) organise du 6 au 8 septembre 2023 à  Somone, au Sénégal, la 3ème Édition de la Conférence CNT (Comptes Nationaux de Transfert) – AFRICA.

Placée sous le thème « Dividende démographique, économie générationnelle et développement durable en Afrique : Faire le bilan 5 ans après l’adoption de la feuille de route de l’Union Africaine sur le dividende démographique », l’édition 2023 de la Conférence CNT Afrique a pour objectif principal de créer un cadre pour aborder les questions de population et de développement durable en Afrique dans le contexte de crises multiples.

La Conférence CNT Afrique se tiendra dans un contexte où l’Afrique comptera environ 1,4 milliard d’habitants en 2023, soit près de 18 % de la population mondiale totale, avec un taux de croissance annuel moyen de 2,3 et un indice synthétique de fécondité de 4,15 naissances par femme, contre 2,31 au niveau mondial. La population de l’Afrique devrait atteindre 1,69 et 2,5 milliards respectivement en 2030 et 2050 (UNDESA, 2022).

Près de 60 pour cent de la population africaine a moins de 25 ans (environ 864,9 millions), ce qui fait de la région le continent le plus jeune du monde. Cette croissance est attribuée à une fécondité élevée associée à une baisse de la mortalité infantile (City Alliance, 2020. « La population jeune africaine en plein essor : potentiel ou défi ? »).

Exploiter le dividende démographique en répondant aux besoins de cette jeune population nécessite des politiques et des investissements appropriés dans l’éducation, l’emploi, la santé et des structures de gouvernance inclusives. De tels investissements auraient des externalités positives sur le développement des pays.

En Afrique de l’Ouest, par exemple, investir dans l’autonomisation des jeunes peut générer d’importants retours économiques : un gain annuel potentiel de 92,2 milliards de dollars, ce qui représente 6,4 % du PIB régional en PPA (CEA, 2021).

Cette 3ème édition de la Conférence CNT-Afrique abordera l’impératif d’investir dans l’exploitation du dividende démographique en investissant dans la jeunesse. Elle a pour objectifs spécifiques de : procéder à un examen approfondi des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la feuille de route 2017 de l’UA sur le dividende démographique ; identifier les synergies et les liens entre l’économie générationnelle, la feuille de route 2017 de l’UA sur le dividende démographique et l’Agenda 2030, en mettant l’accent sur les questions pertinentes pour l’Afrique; évaluer la situation actuelle en ce qui concerne la dynamique démographique et le développement en Afrique et dans ses sous-régions ; fournir une plateforme pour le partage des expériences et des parties prenantes afin de réfléchir à des mécanismes permettant d’améliorer la coordination et de suivre les progrès nationaux en vue d’exploiter les dividendes démographiques dans leurs pays respectifs.

La réunion rassemblera environ 200 participants, dont des chercheurs et des décideurs politiques de toute l’Afrique et d’ailleurs. (Source : BSR-AO /CEA)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page