Flash Infos:

Burkina Faso / Gouvernances administrative et locale : Bilan à mi-parcours du Cadre sectoriel de dialogue


782 Vues

Ph:DR: le ministre chargé de la Fonction publique, Bassolma BAZIE

Les membres statutaires du Cadre sectoriel de dialogue « Gouvernances administrative et locale » se sont réunis le jeudi 10 août 2023 à Ouagadougou, pour examiner et valider les projets et rapports de performance à mi-parcours de l’année 2023 ainsi que le Plan d’action sectoriel de la transition. De l’analyse de la performance à mi-parcours du secteur ministériel de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, il ressort que sur 79 activités programmées, 23 ont effectivement été mises en œuvre.

De l’analyse de la performance à mi-parcours du secteur ministériel de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, il ressort que sur 79 activités programmées, 23 ont effectivement été mises en œuvre.  Huit (08) ont été entièrement réalisées. Concernant la soixantaine de projets restants, plus d’une vingtaine ont atteint un niveau d’exécution appréciable, a d’emblée indiqué le ministre chargé de la Fonction publique, Bassolma BAZIE. Mais, il promet une mise en œuvre effective des actions restantes d’ici la fin d’année 2023.

En termes de résultats concrets, on note l’adoption de la loi portant renforcement de la neutralité politique et de la méritocratie dans l’Administration. Au niveau de la gestion efficace des ressources humaines, il faut noter la finalisation des actes de carrière des agents de la fonction publique. L’organisation des commissions mixtes de coopération a permis au secteur de définir la politique extérieure du Burkina Faso à travers la mise en place d’un organe de suivi de la transition en collaboration avec la CEDEAO. La tenue effective des conférences publiques sur l’extrémisme violent pour promouvoir la paix et la tolérance religieuse. Au regard de tous ces acquis, le bilan à mi-parcours est appréciable, selon le ministre Bassolma BAZIE.
Parmi les projets à finaliser au second semestre de l’année 2023, figurent le Code général des collectivités territoriales et l’adoption de la loi sur le statut des chefs de circonscriptions administratives.

Pour le représentant des partenaires techniques et financiers, Dieudonné KINI, les efforts doivent se poursuivre pour la disponibilité du Plan d’action sectoriel actualisé afin d’être en phase avec les défis du moment. (Source : APO Group)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page