Flash Infos:

Coopération bilatérale entre le Nigeria et le Bénin : Vers la redynamisation des échanges commerciaux


912 Vues

Ph:DR:les Directeurs généraux Bachir Adewale ADENIYI du Nigéria et Alain HINKATI du Bénin à un point de presse

Une nouvelle ère s’ouvre pour la Coopération douanière entre le Nigéria et le Bénin pour le bonheur des deux peuples. Prolongement de la Coopération économique initiée par les Présidents Patrice TALON et Bola Ahmed TINUBU, le Directeur Général des Douanes du Nigéria, Monsieur Bachir Adéwale ADENIYI, à la tête d’une forte délégation a effectué le lundi 24 juillet 2023 une visite de travail au Bénin. L’objectif de ce déplacement est de redynamiser les échanges commerciaux entre les deux pays et de définir une stratégie commune pour lutter efficacement contre la fraude. 

Après les honneurs militaires, les Directeurs généraux Bachir Adewale ADENIYI du Nigéria et Alain HINKATI du Bénin ont eu un tête-à-tête au cours duquel ils ont rendu hommage au leadership éclairé et très actif des Présidents Patrice TALON et Bola Ahmed TINUBU.

Les deux délégations ont par la suite effectué une visite aux partenaires de la Douane à savoir Webb Fontaine et Bénin Control. Dans ces structures, ils ont eu droit à des présentations sur les réformes mises en œuvre et les résultats obtenus efficacement. La séance de travail au Port Autonome de Cotonou suivie de la visite de ses installations douanières ont permis à la délégation nigériane d’être mieux informée sur le projet d’aménagement du Port et du nouveau système d’information portuaire. Les deux Directeurs généraux ont co-présidé ensuite une rencontre avec les opérateurs économiques et les commissaires agréés en douane.

Enfin, le Ministre d’État, chargé de l’Économie et des Finances, Monsieur Romuald WADAGNI, a fait l’honneur à la délégation nigériane en présidant la séance de synthèse. Au cours de cette dernière, le Ministre d’État a transmis le message du Président de la République du Bénin, Monsieur Patrice TALON, traduisant ainsi la volonté des deux Chefs d’État d’engager un nouveau tournant marqué par une étroite collaboration dans tous les domaines.

C’est dans ce cadre que s’inscrivent toutes les diligences envisagées par les deux administrations douanières en vue de la fluidité des opérations de transit, la facilitation des échanges, l’harmonisation des procédures, l’encouragement des échanges entre les opérateurs économiques et la lutte contre la fraude douanière.

Au cours de la conférence de presse animée par les deux parties, les deux administrations douanières s’engagent à ne ménager aucun effort pour mettre en œuvre les orientations fixées par les autorités des deux pays et les mesures d’amélioration retenues à savoir :

– la poursuite des efforts pour la promotion du schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO, et la facilitation de la circulation des marchandises et des produits communautaires en particulier ;

– la facilitation réciproque de la délivrance du  » LAISSER-PASSER  » en vue d’un court séjour dans l’un des pays des moyens de transports immatriculés dans l’autre pays ;

– la levée des barrières et autres obstacles au commerce licite et l’implantation d’unités douanières lorsque le trafic le justifie;

– le strict respect des règles relatives au transit ;

– l’harmonisation de la liste des produits prohibés par les deux pays ;

– l’intégration rapide du Nigéria au Système Interconnecté de Gestion des Marchandises en Transit (SIGMAT) qui regroupe déjà les administrations des Douanes du Bénin, du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo;

– le renforcement de la lutte contre la criminalité transfrontalière par la coopération, le partage de renseignements et la mutualisation des moyens ;

– la tenue des réunions semestrielles pour discuter des questions d’intérêt commun;

– la réactivation du comité conjoint de suivi des relations commerciales et de transit;

– la relance des cadres de concertation des unités douanières frontalières avec la participation active du secteur privé ;

– la promotion de bonnes relations avec les populations frontalières, du professionnalisme, et du civisme fiscal ;

– la sécurisation de la chaîne logistique internationale.

Face à toutes ces mesures qui visent à redynamiser les liens commerciaux, à renforcer la coopération douanière entre les deux pays, les deux administrations se sont engagées à poursuivre les démarches pour l’atteinte des objectifs.

Le Directeur Général des Douanes du Nigéria a invité son homologue du Bénin, Monsieur Alain HINKATI à effectuer une visite officielle de travail au Nigéria pour assurer le suivi des conclusions, indique le communiqué conjoint signé par les deux parties.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page