Flash Infos:

Liberté de Presse : TAEF demande la libération du journaliste tunisien Zied Heni et l’Abandon de toutes les charges (Communiqué de presse)


1 248 Vues

Le Forum des Editeurs Africains (TAEF) est horrifié par l’arrestation et la détention de l’éminent journaliste tunisien Zied Heni par le Gouvernement pour avoir prétendument insulté le président Kais Saied.

Zied Heni, un journaliste professionnel, a été arrêté dans le cadre d’une vaste opération orchestrée actuellement par le Gouvernement tunisien tendant à réprimer la liberté des médias et les voix dissidentes. Les médias en Tunisie font partie des acteurs qui subissent la foudre brutale du président Kais Saied et de ses hommes de main.

TAEF demande la libération immédiate de Zied et le retrait de toutes les charges retenues contre lui.

Jovial Rantao, le président de la TAEF a déclaré : « Le TAEF s’inquiète de l’érosion de la liberté d’expression en Tunisie depuis que le président Saied s’est donné des pouvoirs supplémentaires en 2021 et a commencé par gouverner le pays par décret. Nous déplorons Zied Heni soit détenu, pour avoir fait son travail, et qu’il soit interrogé sans ses avocats.

Nous appelons à sa libération et à la suppression de toutes les lois en Tunisie qui sont hostiles à la liberté des médias. Cet acte du Gouvernement tunisien annihile les bons progrès réalisés après la révolution tunisienne de 2011 où la liberté d’expression était l’une des clés des réformes  remportées par le peuple de ce pays d’Afrique du Nord ».

TAEF s’inquiète du fait que la justice tunisienne se révèle être au service du président Kais Saied.

Récemment, un juge tunisien a interdit des programmes d’information radio et télévision pour avoir couvert le procès d’éminentes personnalités de l’opposition accusées d’avoir conspiré contre la sécurité de l’Etat ses derniers mois.

Les juges ont arrêté ou ouvert des enquêtes sur plus de vingt (20) affaires politiques, judiciaires, médiatiques et autres impliquant des hommes d’affaires ayant des liens avec l’opposition ces derniers mois, accusant  certains de comploter contre la sécurité d’Etat.

21 juin 2023.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Président : Jovial Rantao ; Jovial.Rantao@gmail.com

Vice-président : Zine Cherfaoui : cherfaoui.zine@gmail.com

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page