Flash Infos:

Lutte Contre la Traite des Personnes : une Dame Interpelee pour Travail et Exploitation d’Enfants Presentee au Parquet


1 923 Vues

Ph:DR: la traite des personnes et le travail des enfants en Côte d’Ivoire sont sévèrement punis par la loi allant d’un emprisonnement de 10 à 20 ans et d’une amende de 5 à 20 millions de FCFA.

Dame Kéita Fathia El Hossemy, 60 ans, d’origine libérienne-égyptienne, interpellée dans la commune de Marcory pour exploitation d’enfants, a été présentée, le 26 avril 2023, au parquet. À l’origine de son arrestation, une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, montrant des enfants qui s’adonnent à des travaux dangereux.

À l’origine de son arrestation, une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, montrant des enfants qui s’adonnent à des travaux dangereux.

« Lors des repas qu’elle distribue aux enfants, elle profite pour faire des prises de vues avec ceux-ci, en vue de soutirer des fonds aux organismes », précise une note de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant,

Saisie du dossier, la ministre Nassénéba Touré a contacté la sous-direction de la police criminelle en charge de la lutte contre le Travail des Enfants pour l’interpellation de cette dernière.

Au regard de cette situation préoccupante, la ministre a lancé un appel pour l’implication de toutes et de tous dans la lutte contre la traite et l’exploitation des enfants.

Elle en appelle à la conscience collective pour dénoncer tout acte de travail ou d’exploitation d’enfants à travers les numéros verts gratuits, le 116 et le 1308, ou par tous autres moyens.

Par ailleurs, Nassénéba Touré a annoncé un vaste programme d’urgence de retrait des enfants en situation de rue dans le Grand Abidjan. Ils sont pour la plupart utilisés à des fins de vente de drogue et de mendicité par des bourreaux.

Pour rappel, la traite des personnes et le travail des enfants en Côte d’Ivoire sont sévèrement punis par la loi allant d’un emprisonnement de 10 à 20 ans et d’une amende de 5 à 20 millions de FCFA.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page