Flash Infos:

Dragage pilote du Lac Ahémé à Djondji-Houncloun : Une action d’envergure pour offrir aux populations un écosystème productif


954 Vues

Ph:DR: Dragage pilote du Lac Ahémé à Djondji-Houncloun

Le Ministre du Cadre de vie et du Développement durable, monsieur José TONATO, s’est rendu le vendredi 07 avril 2023 avec une délégation sur le site de dragage pilote de Djondji-Houncloun dans la commune de Ouidah. L’objectif de la descente est de constater le niveau d’avancement de ce projet attendu par les populations depuis plus de 50 ans. 

Après une séance de travail avec les responsables de ADELAC, ceux de l’entreprise en charge des travaux et de la Mission de Contrôle, le Ministre José TONATO s’est livré à une visite guidée approfondie des différentes zones du dragage pilote qui porte sur une superficie de 200 hectares.
« C’est une visite du projet de dragage pilote Djondji-Houncloun qui est un point stratégique de lacustres et chenaux du lac Ahémé et dont les travaux ont été lancés pour décongestionner cet écosystème lagunaire qui ne produisait plus du poisson parce que comblé. Nous avons visité les zones de refoulement pour voir si l’environnement est en péril ou pas, si ces zones ont été bien traitées et si tout se passe comme prévu dans le plan de gestion environnemental et social du projet conformément aux études préalablement  réalisées. Nous avons rencontré les représentants des populations parce que ce que nous faisons ici, c’est d’abord pour améliorer l’écosystème et leur condition de vie », a indiqué le Ministre. Il s’est dit satisfait de la qualité de mise en œuvre du projet : « Mes impressions sont que le projet s’est mené dans les meilleures conditions techniques et de respect de l’environnement. Je suis très satisfait de la façon dont les choses se sont passées et nous serons encore plus exigeants dans le repli pour qu’en se repliant les impacts soient consolidés, positivement et maintenus. Le dragage est attendu par les populations depuis plus de 50 ans. Donc ce déclic donné par le Gouvernement mérite d’être consolidé, amélioré pour qu’il y ait effectivement d’autres interventions non seulement dans le lac Ahémé mais nous sommes également déjà dans le lac Nokoué et sur les lagunes de Porto-Novo. Les plans d’eau vont être progressivement réhabilités pour restituer aux populations un écosystème productif et qui respecte les normes environnementales étant donné que le développement touristique est en aval de toutes ces actions ».

La mise en œuvre de ce projet pilote qui va se poursuivre, a des impacts très positifs pour les populations des communes de Comé, Bopa, Grand-Popo, Houéyogbé, Kpomassè et Ouidah. José TONATO  a également rappelé que des travaux confortatifs restent à mener sur le chantier mais aussi la réalisation des passerelles et des débarcadères.

Les travaux du dragage pilote du Lac Ahémé à  Djondji-Houncloun ont été lancés par le Gouvernement du Président Patrice TALON le 27 janvier 2022.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page