Flash Infos:

Concours de recrutement d’internes des hôpitaux : Le Gouvernement prépare une nouvelle vague d’élites en médecine


725 Vues

Ph: DR: Cérémonie de lancement sous la conduite des ministres de la Santé, Benjamin HOUNKPATIN, du travail et de la fonction publique, Adidjatou MATHYS et l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Éléonore YAYI LADEKAN

Le vœu longtemps mûri s’est enfin concrétisé. Le concours de recrutement d’internes des hôpitaux est effectif après plus d’une décennie de trêve au grand bonheur des acteurs de la santé et du corps enseignant. La cérémonie de lancement a eu lieu ce mardi 11 avril 2023 à la Faculté des sciences de la santé à Cotonou en présence du ministre de la santé, Pr Benjamin HOUNKPATIN, de la ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou MATHYS et de la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Éléonore YAYI LADEKAN. 

Le concours de recrutement d’internes des hôpitaux vise à recruter 30 médecins ou étudiants en médecine qui entreront dans un circuit de 4 à 5 ans de formation pour devenir des spécialistes accomplis. À travers ce concours, le gouvernement ambitionne de créer une nouvelle génération d’élites dans le domaine de la médecine. Mieux, ces nouvelles recrues seront d’office au terme de leur formation, des enseignants du supérieur. « La mention particulière de ce concours est que le gouvernement a pris la décision que désormais, les internes des hôpitaux deviendront systématiquement des enseignants du supérieur. Ceux qui composent aujourd’hui et qui deviendront demain les internes des hôpitaux, vont devenir la relève qui va permettre d’assurer les enseignements au niveau des facultés des sciences de la santé de notre pays d’ici 4 à 5 ans », a laissé entendre le Ministre de la santé, Professeur Benjamin HOUNKPATIN.

À la tâche depuis 1 an, le collège d’élites composé d’enseignants des universités de Cotonou et de Parakou œuvrent au sein d’un comité d’experts pour accompagner les impétrants à aborder ce concours qui est spécifique à bien d’égards.

Le Ministre de la santé est revenu plus en détails sur ses particularités. « Ce concours n’est pas comme les autres. Pendant une année, l’ensemble des candidats potentiels se prépare chaque semaine avec un comité de préparation composé des enseignants des universités de Cotonou et de Parakou qui leur apprend comment traiter les différentes questions de l’ensemble du curricula de formation en science médicale. Pendant un an, ils ont été préparés et aujourd’hui ils vont composer après avoir tiré au sort une des questions préparées », a-t-il déclaré.

Le concours comporte 4 épreuves théoriques dans 4 domaines différents et une question pratique. Ils sont 45 candidats à plancher dans le cadre de ce concours qui prend fin vendredi.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page