Flash Infos:

Résilience aux changements climatiques : Une nouvelle porte de sortie face à la problématique des inondations au Bénin


799 Vues

Ph:DR:Programme Building Resilient and Inclusive Cities (BRIC).

Le Gouvernement du Bénin, à travers son Programme d’Action 2021-2026, ambitionne d’améliorer le bien-être de tous les Béninois et de préserver l’environnement, avec comme vision un développement inclusif et durable articulé autour de villes résilientes et sûres. À cet effet, Monsieur José TONATO, Ministre du Cadre de vie et du Développement durable, a procédé le mardi 28 mars 2023 au Palais des Congrès à Cotonou, au lancement officiel du Programme Building Resilient and Inclusive Cities (BRIC).

D’un coût global de 300 millions de dollars, soit 195 milliards de FCFA dont une contribution de 65 milliards du budget national et 130 milliards par la Banque Mondiale, le Programme BRIC, par le biais du renforcement de l’outil conventionnel État-Communes, cherche à contribuer à une plus grande résilience climatique en donnant aux communes un plus grand rôle dans la fourniture des infrastructures et de services urbains de base réduisant les risques d’inondation et de santé publique, aux côtés de l’État, qui mettra en œuvre les investissements d’assainissement pluvial/drainage urbain. Allada, Aplahoué, Dassa-Zoumé, Djougou, Kandi, Lokossa et Pobè sont les sept communes bénéficiaires du programme.

Une initiative dont s’est réjoui le Ministre José TONATO s’est réjoui de cette initiative. Il a, de prime abord, exprimé sa reconnaissance à l’égard du gouvernement, sans lequel une telle initiative n’aurait pu naître. L’autorité a surtout souligné l’importance de la synergie d’actions entre les différentes parties prenantes du programme. Pour le ministre, la performance de chaque équipe communale et celle des équipes gouvernementales impacteront la performance globale du projet. « Vous savez que la force d’une chaîne est réduite à la force de son maillon le plus faible. Tous les maillons ont donc l’obligation d’être forts », a-t-il déclaré.

Une invite à une collaboration fructueuse à laquelle Monsieur Victorin EDE YAOVI, représentant le Ministre de l’Économie et des Finances n’a pas manqué de répondre favorablement en promettant, pour sa part, un rigoureux dispositif de suivi pour la mise en oeuvre du programme.

La Directrice des Opérations de la Banque Mondiale, Madame Coralie GEVERS, a partagé la joie de  l’Institution de Bretton Woods à être au nombre des acteurs de laréalisation d’un projet d’une telle envergure. Elle se dit prête à jouer sa partition.

Monsieur Ghislain HOUNOU, Directeur Général du Développement Urbain (DGDU) a, dans la présentation du Programme BRIC, expliqué les domaines de résultats du Programme qui consistent en l’amélioration de l’accès aux services urbains résilients au changement climatique et l’amélioration du mécanisme de fourniture des services urbains. Il a assuré qu’un audit technique sera réalisé deux fois sur la période de mise en œuvre du Programme BRIC (à la mi-parcours et en fin de Programme) pour ajuster les mécanismes, les procédures, les règlements, les politiques pour soutenir la réalisation d’infrastructures et de services résilients aux changements climatiques.

Il est clair qu’un nouveau visage se dessine pour la Nation béninoise avec la mise en œuvre du programme BRIC.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page