Flash Infos:

Noix de cajou : Le Nigeria veut doubler ses recettes d’exportation de noix de cajou à 500 millions $ en 2023


1 323 Vues

Ph:DR: « Industrialiser le secteur nigérian de la noix de cajou grâce à des politiques inclusives ».

Au Nigeria, la noix de cajou est l’un des principaux produits agricoles d’exportation avec le cacao et le sésame. Dans le cadre de la nouvelle campagne, les autorités veulent accroître la contribution de la filière à l’économie.   

Au Nigeria, l’exécutif table sur des revenus de 500 millions $ grâce aux expéditions de noix de cajou en 2023. C’est ce qu’a révélé Ernest Afolabi Umakhihe, représentant du ministre de l’Agriculture et du Développement rural au cours de la cérémonie de lancement de la journée nationale et de la nouvelle campagne d’anacarde.

L’événement qui s’est tenu le mardi 24 janvier à Benin City dans l’État d’Edo portait sur le thème: « Industrialiser le secteur nigérian de la noix de cajou grâce à des politiques inclusives ». Ces prévisions, si elles se réalisent, permettront à la filière nigériane de doubler ses revenus d’exportations qui ont totalisé 250 millions $ au cours de l’année précédente.

Alors que l’offre locale des noix stagne depuis quelques années à un niveau tournant autour de 240 000 tonnes par an, les autorités mettent en œuvre des stratégies pour augmenter le volume de noix transformées qui représente moins de 10 % de la production nationale actuellement.

La dernière mesure en date prévue par l’exécutif pour stimuler l’industrie locale et créer davantage de valeur ajoutée concerne l’exonération d’impôts des entreprises impliquées dans la transformation de noix de cajou sur une période de 5 ans allant de 2023 à 2028.

Il faut rappeler que le Nigeria n’exploite que le tiers de sa capacité de transformation annuelle qui se situe entre 25 000 et 35 000 tonnes d’après les données du Conseil de promotion des exportations (NEPC). (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page