Flash Infos:

Sport/Cameroun :  Samuel ETO’O Fils, president du FECAFOOT


371 Vues

Ph/DR:Samuel ETO’O Fils, 17ème président de FECAFOOT.

L’international footballeur, camerounais, Samuel Eto’o Fils vient d’être porté à la tête de la Fédération camerounaise de Football (FECAFOOT), ce  samedi 11 décembre 2021. 17ème président de FECAFOOT, voici la première déclaration du nouveau président élu.

Nouveau président de FECAFoot, Samuel Eto’o Fils est élu par 43 voix contre 31, soit 58.10% des suffrages exprimés, face aux président sortant, Seïdou Njoya.

«Je me souviendrai aujourd’hui comme l’un des moments les plus fiers de ma vie. Je suis profondément reconnaissant d’être élu comme nouveau président de Fecafoot. Chaque vote représente l’énergie et l’ambition de notre famille de football pour amener notre sport cher à un niveau que nous n’avons jamais vue auparavant ».

« Le 11 décembre 2021, les délégués de notre assemblée générale élective viennent de me porter à la tête de la Fédération camerounaise de Footaball (FECAFOOT). Merci d’avoir fait de moi, le 17ème président de la FECAFOOT. Je mesure l’honneur qui m’est fait et la tâche qui m’attend ; par ce vote, les délégués ont fait le choix de donner une chance au projet que j’ai présenté, à tous les amoureux de notre sport ; à savoir : Redonner au football camerounais toute sa grandeur ».

« A ceux qui m’ont accordé leur vote, je vous fait la promesse de donner le meilleur de moi-même, que notre drapeau flotte à nouveau au plus haut dans les compétitions mondiales ».

« Les délégués qui ne m’ont pas accordé leur suffrage, qu’ils sachent que je respecte leur vote. Néanmoins, il est temps, qu’ils prennent toute leur place dans la dynamique de notre projet. J’ai pris l’engagement de rassembler la famille du football, notre famille, pour relever le défi du nouveau départ. Vous me connaissez, je tiens toujours mes promesses ».

«Aux autorités de notre pays, je dis merci pour l’encadrement et la facilité qui ont permis la tenue de la campagne électorale et le vote dans la paix et la sérénité ».

«Aux amoureux du football, ce 11 décembre est un grand jour,  pour le football camerounais. Nous ouvrons un nouveau chapitre de notre histoire sportif. Dès demain, nous nous mettrons au travail pour que notre pays soit fier de ces meilleurs ambassadeurs que nous sommes footballeurs. Nous n’y arriverons pas sans le soutien de tout le peuple camerounais ». « Telle est ma mission, tel est mon devoir, je vous salue».

Samuel élu tandis que son collègue Didier en difficulté…

En Côte-d’Ivoire, un autre de ses collègues, brillant et grand footballeur international de son état, comme Eto’O, est en lice pour présider aux destinées de la Fédération internationale de Football (FIF) : Didier Tebily Drogba.

L’élection ivoirienne qui devrait avoir lieu en 2020, a été reportée sine die à cause de l’imbroglio qui a prévalu sur les textes électoraux confus et la démission du président du Comité électoral, l’ancien ministre René Djedjemel Diby. Tous les adversaires de l’ancien joueur de Chelsea ont été défendus comme argument béton que la participation à une élection de Fédération est en milieu fermé, en prenant les exemples internationaux de Sepp Blatter à la FIFA et Michel Platini à l’Uefa. Il faudrait comme préalable à la prétention à la présidence d’une fédération, avoir été membre de cette fédération et coopté par l’équipe sortante, à l’instar de Sory Diabaté. Eto’o Fils vient de démontrer le contraire. Il n’a jamais participé à la gestion de Fecafoot et vient d’être choisi pour la diriger. Si cette attaque vient ainsi d’être battue en brèche, d’autres griefs, portés contre Drogba sont brandis : Non seulement, il serait distant, sans aucune méthode participative et associative à la Eto’O Fils, mais il serait le candidat de Gianni Infantino, président de la FIFA, qui manœuvrerait pour éliminer les autres candidats en lice. Des supputations à n’en point finir… Espérons que les choses tournent en sa faveur…

Brève présentation du Nouveau président du Fecafoot

Elu pour un mandat de 4 ans (2021-2025). Samuel ETO’O Fils, septuple Ballon d’Or Africains. Né le 10 mars 1981 à Nkon (Douala) au Cameroun, Samuel Eto’o Fils est un footballeur international camerounais évoluant au poste d’attaquant. Considéré comme l’un des meilleurs footballeurs au monde de sa génération et l’un de tous les temps, il a marqué plus de 130 buts en cinq saisons avec le FC Barcelone. En 2009 avec le club espagnol, puis en 2010 avec l’inter Milan, il est devenu le premier et seul joueur à remporter deux triplés (Championnat-Ligue des champions-Coupe) consécutifs. Il et le seul joueur en activité avec Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Gareth Bale, Mario Mandzukic et Sergio Ramos à avoir réussi à marquer dans deux finales de Ligue des champions et le quatrième joueur, après Marcel Desailly, Paulo Sousa et Gérard Piqué, à avoir remporté la Ligue des champions deux années de suite avec deux équipes différentes. Il est aussi le seul Africain à l’avoir remporté à trois reprises. Il est considéré comme le meilleur numéro 9 de l’histoire du FC Barcelone par le club.

Pour ne citer que ceux-là, il est le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables  et meilleure buteur de la Coupe d’Afrique des Nations, Meilleur buteur de l’histoire du RCD Majorque, Meilleur buteur de l’histoire du Club turc Antalyaspor.

Démarrée à 9h (heure du Cameroun) ce samedi 11 décembre, l’Assemblée générale élective de la Fédération camerounaise de Football  a pris fin au petit matin de dimanche 12 décembre 2021 à 02h20 mn.  Car après l’élection des membres du Comité exécutif de la Fecafoot, l’Assemblée a procédé au vote des Vice-présidents.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page