Flash Infos:

Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées: L’engagement du Gouvernement béninois pour la protection des personnes du 3ème âge.


397 Vues

Ph/DR: Acteurs de la Plateforme et Autorités des affaires sociales s’unissent pour dire Non à la stigmatisation des personnes âgées au Bénin.

La communauté internationale a célébré ce mardi 15 juin, la journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. L’édition 2021 de cette journée a reçu un cachet spécial au Bénin : un coup de projecteur a été mis sur les personnes du 3ème âge à la place de l’Etoile rouge de Cotonou à travers une marche de cœur et de sensibilisation.

Instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies à travers la résolution A/RES/66/127 du 19 décembre 2011, cette journée est célébrée pour la première fois le 15 juin 2012. A cette 9ème édition de cette célébration, la ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Mme Véronique Tognifodé, a pris une part active dans la marche de cœur organisée par la plateforme des organisations de protection et de défenses des intérêts des personnes âgées. « Cela constitue le signe de son attachement aux couches vulnérables et la preuve de la place de choix qu’occupent les personnes âgées » s’est réjoui la religieuse Sœur, Léonie Dochamou, présidente de la Plateforme.

«Payons nos dettes envers les personnes âgées et préparons notre tour » c’est le thème retenu par la Plateforme qui exhorte la jeune génération à bien traiter l’ancienne sans laquelle, elle ne saurait exister. En énumérant toutes les formes de discriminations que subissent les personnes du 3ème âge, la Sœur Léonie Dochamou a invité la jeunesse actuelle à les considérer comme un maillon essentiel du développement familial et national, afin d’être également bien traitée son tour.

Les données relatives aux perspectives démographiques de l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse Economique (INSAE) font état d’un doublement en perspective de la population des personnes âgées, passant de 440.384 personnes en 2013 à 959.673 en 2025.

Les personnes du 3ème âge constituent en effet, une couche extrêmement vulnérable à cause de la fragilité de leur santé, des déficiences acquises avec l’âge mais qui cependant, constitue le ciment pour la vie familiale et l’organisation sociale.

En rassurant les uns et les autres de ce que la vieillesse est de plus en plus logée au cœur des politiques sociales, la ministre des Affaires sociales, Mme véronique Tognifodé a dit que son département s’investi davantage pour renforcer le cadre juridique afin de sauvegarder les droits et impulser des approches novatrices de lutte contre toutes formes de maltraitance des personnes âgées.

Par ailleurs, elle s’est dit « honorée de participer à cette marche de cœur qui contribue au renforcement de leur équilibre sanitaire et leur offre une opportunité d’échanges sur des sujets d’intérêt touchant leur bien-être et leur plein épanouissement ». En outre, elle a félicité et remercié les acteurs de la Plateforme, les PTF et souhaité une journée sans maltraitance aux personnes âgées du Bénin.

(A.A.)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page