Flash Infos:

Nouveau Gouvernement de Patrice Talon: Presque tous les ministres maintiennent leurs postes, 2 départs contre 2 nouveaux venus.


904 Vues

Ph/DR: Les membres du nouveau Gouvernement de Talon II

Par décret n° 2021-257 du 25 mai 2021, portant composition du Gouvernement, le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement a rendu public la liste des membres du nouveau Gouvernement de son second quinquennat après avis du bureau de l’Assemblée nationale.  Ce nouveau gouvernement compte 24 portefeuilles dont presque tous les ministres de l’ancien gouvernement sont reconduits à l’exception de deux  ministres, Mahugnon Kakpo et Alassane Séidou.

Attendue depuis la soirée du dimanche 23 mai 2021, jour de l’investiture du président de la République, Chef du Gouvernement, Patrice Athanase Guillaume Talon, la liste des membres du Gouvernement de son deuxième quinquennat est enfin rendue public ce mardi 25 mai 2021.

On ne change pas l’équipe qui gagne…

Surprise ! Presque tous les ministres du Gouvernement sortant sont reconduits à leurs postes sans grand changement ; à l’exception deux (2) départs, le ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, M. Mahugnon Kakpo qui cède sa place à M. Kouaro Yves CHABI (Nouveau) et le ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Alassane Séidou (sortant) qui avait remplacé Sacca Lafia nommé au sein du Conseil électoral, cède aussi sa place à M. Raphaël Akotegnon (Nouveau).

Liste des membres du nouveau gouvernement de Talon II

1-Ministre d’Etat chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale : Abdoulaye Bio Tchané ;

2-Ministre d’Etat chargé l’économie et des finances : Romuald Wadagni ;

3-Ministres des affaires étrangères et de la coopération : Aurélien Agbénonci

4-Garde des sceaux, Ministre de la justice et de la législation : Maxime Quenum ;

5-Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique : Alassane Séidou ;

6-Ministre du cadre de vie et du développement durable : José Didier Tonato ;

7- Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation professionnelle : Kouaro Yves Chabi ;

8- Ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche : Gaston Dossouhoui ;

9- Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale : Raphaël Akotegnon ;

10- Ministre du Travail et de la fonction publique : Adidjatou Mathys ;

11-Ministre des affaires sociales et de la microfinance : Véronique Tognifodé ;

12- Ministre de la santé : Benjamin Hounkpatin ;

13-Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Eléonore Yayi Ladekan ;

14-Ministre des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle : Yves Kouaro

15-Ministre des enseignements maternel et primaire : Salimane Karimou ;

16-Ministre de l’Economie Numérique et de digitalisation: Aurelie Adam Soulé Zoumarou ;

17-Ministre des infrastructures et des transports : Hervé Hehomey ;

18-Ministre de l’Industrie et du Commerce : Saddya Assouma ;

19-Ministre de l’eau et des mines: Samou Adambi ;

20-Ministre de l’énergie :  Dona Jean Claude Houssou ;

21-Ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi : Modeste Kérékou ;

22-Ministre du tourisme, de la culture et des arts : Jean Michel Abimbola ;

23-Ministres des sports : Oswald Homeky ;

24-Ministre délégué auprès du Président de la République chargé de la défense nationale: Fortunet Alain Nouatin.

D’autres personnes qui ont soutenu politiquement le Chef de l’Etat sont aussi promus, tels que Ahmed Aguêmon qui devient ministre conseiller aux investissements ; le Directeur de la Communication à la Présidence, Wilfried Léandre Houngbédji est nommé Secrétaire général adjoint du Gouvernement et porte-parole de la Présidence.

L’argentier national, Romuald Wadagni est promu Ministre d’Etat en plus de son portefeuille de l’Economie et des Finances.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page