Flash Infos:

Présidentielle du 11 Avril 2021 au Bénin : La mission de la Cedeao  exhorte les acteurs sociopolitiques au dialogue et à la paix


330 Vues

Ph/DR : La mission pré-électorale de la Cedeao en échange avec les Responsables de la CENA.

Fidèle à son mandat de promouvoir la paix, la stabilité et la consolidation démocratique en Afrique de l’Ouest, la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a effectué une mission pré-électorale au Bénin les  11 au 12 février 2021. A l’issue des rencontres avec les différentes parties prenantes, des présidentielles, dont le premier tour est prévu pour le 11 Avril 2021, la mission exhorte tous les acteurs sociopolitiques au dialogue pour créer les conditions favorables à la tenue d’élection crédible et inclusive et renforcer ainsi le climat de paix dans le pays.

Les 11 et 12 (jeudi et vendredi) février 2021, une mission pré-électorale de la Cedeao conduite par Mme Shirley Ayorkor Botchway, ministre des Affaires étrangère du Ghana et présidente du Conseil des ministres de la Cedeao et composée de Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de la Cedeao et de la Commissaire des Finances de la Cedeao, Halima Ahmed, de l’Ambassadeur Blaise DIPLO-DJOMAND, Représentant Résident de la Cedeao en République du Bénin ainsi que des collaborateurs techniques de la CEDEAO, était à Cotonou (Bénin) pour échanger avec les principales parties prenantes impliquées dans l’organisation des élections au Bénin et pour évaluer le niveau de préparation des institutions et des acteurs sociopolitiques pour la tenue d’une élection présidentielle inclusive, transparente, crédible et apaisée.

Ph/DR5: La mission de la Cedeao

En effet, cette mission s’inscrit dans le cadre du Protocole additionnel de la CEDEAO de 2001 sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance et les dispositions relatives à la prévention des conflits pour les élections présidentielles dont le premier tour est prévu pour le 11 avril 2021.

La première étape de la mission était une visite de courtoisie rendue au Président de la République, Patrice Guillaume Athanase Talon, qui a apprécié l’initiative et a expliqué les raisons qui justifient la mise en œuvre des réformes électorales et a rassuré la mission de l’engagement du Gouvernement à continuer à œuvrer avec les parties prenantes pour la tenue effective d’une élection participative, crédible, transparente et apaisée.

Ensuite, la mission s’est entretenue successivement avec les parties prenantes suivantes : : le Président de la Cour Constitutionnelle, Joseph Djogbénou, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sacca Lafia le Président de la CENA, Emmanuel Tiando et le Président du COS-LEP Gilbert Bangana.

La mission a aussi rencontré une délégation des partis politiques de l’opposition, une délégation des partis politiques de la mouvance présidentielle et les représentants de la Société civile. Par ailleurs, elle a eu également des consultations avec les membres du corps diplomatique accrédités au Bénin.

Des différents échanges, la mission a pris note des réformes politiques engagées par le Gouvernement pour faciliter le processus électoral et s’est félicitée de l’état d’avancement du processus électoral notamment la publication du calendrier électoral, l’enregistrement des candidatures, la transmission du fichier électoral à la Cena par le COS-LEPI et la publication dans les prochains jours de la liste provisoire des candidats retenus au niveau de la CENA. Elle a pris acte des dispositions sécuritaires prises par les autorités pour assurer un processus électoral sécurisé notamment la sécurisation des candidats, la sécurisation du matériel électoral et des observateurs ainsi que l’ensemble des parties prenantes du processus électoral.

Informée de la tentative d’agression sur l’un des candidats présumés à l’élection présidentielle ainsi que des enquêtes en cours, elle a encouragé les autorités à poursuivre ces enquêtes pour établir les faits et éventuellement sanctionner les auteurs.

La mission saisit l’occasion pour inviter toutes les parties à éviter les discours de haine qui incitent à la violence et créent un climat de tension. Elle exhorte tous les acteurs sociopolitiques au dialogue pour créer les conditions favorables à la tenue d’élection crédible et inclusive et renforcer ainsi le climat de paix dans le pays.

En renouvelant le soutien de la Cedeao au peuple béninois et aux autorités béninoises,  la mission annonce le déploiement d’observation électorale dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 avril 2021.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page