Flash Infos:

Mission conjointe MAEP-PAPVIRE-ABC : Les bénéficiaires impatients d’exploiter les aménagements hydro-agricoles.


676 Vues

Ph/DR-: Les bénéficiaires impatients d’exploiter les aménagements hydro-agricoles

La commune de Gogounou est la dernière étape de la mission conjointe MAEP/PAPVIRE-ABC dans le Borgou et l’Alibori. Une mission qui vise à apprécier de près, avec les parties prenantes, l’état actuel d’avancement des réalisations effectives du Projet d’Appui à la Production Vivrière et de renforcement de la Résilience dans les départements de l’Alibori, du Borgou et des Collines (PAPVIRE-ABC) sur le terrain et les contraintes auxquelles il est confronté, en vue de proposer des mesures correctrices et de relancer sa dynamique vers l’atteinte effective et efficiente des résultats attendus à la date de sa clôture prévue pour le 31 décembre 2021. A Gogounou le vendredi 5 février 2021, les inquiétudes sont moindres au sujet des travaux d’achèvement des divers aménagements hydro-agricoles.

Les bénéficiaires du Projet d’Appui à la Production Vivrière et de renforcement de la Résilience dans les départements de l’Alibori, du Borgou et des Collines (PAPVIRE-ABC) mettent la pression sur les responsables du projet et le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Ils veulent entrer en possession des aménagements hydro-agricoles entrepris à leur profit par le projet pour l’imminente campagne agricole 2021-2022.

A Gogounou, le PAPVIRE-ABC aménage la mare de Goudarou, la retenue d’eau de Gamagou et le bas-fond de Sori. La mare de Goudarou est un aménagement hydroagricole de 8,77 hectares doté d’équipements d’exhaures d’eau par énergie photovoltaïque, d’un système d’irrigation.

Selon l’AGETUR, maître d’ouvrage délégué, l’aménagement et la mise en place de la station solaire sont terminés. Il reste l’installation des barbelés et la construction de la piste d’accès au site. Le taux d’exécution est de 67%. Les bénéficiaires sont les membres de la Coopérative villageoise des maraîchers Hanian de Gbandarou, du Groupement professionnel d’éleveurs de ruminants et autres. Au total, ils sont 25 membres de coopératives dont 21 femmes et 242 exploitations d’éleveurs du réseau ANOPER. Le taux de l’aménagement du bas-fond rizicole de Sorokourou Koka à Sori est de 90%. La Coopérative villageoise des producteurs de riz composée de 30 membres dont 20 femmes est bénéficiaire du site.

La retenue d’eau de Gamagou est un aménagement hydro-agricole de 17,56 hectares qui, à la fin des travaux, facilitera l’accès à l’eau aux troupeaux de bétail environnant, l’amélioration de la productivité rizicole et maraîchère et la pisciculture. Le taux de réalisation des travaux est de 65%. Il reste notamment à réaliser huit abreuvoirs, et la sécurisation du site. Les bénéficiaires sont la coopérative villageoise des maraîchers, la coopérative villageoise de producteurs de riz, le Gouvernement professionnel d’éleveurs de ruminants. Au total 75 membres de Coopératives dont 32 femmes et 242 exploitations d’éleveurs du réseau ANOPER.

A toutes ces étapes, les producteurs ont exprimé leur joie de faire partie des bénéficiaires identifiés par le projet. Ils en remercient le PAPVIRE-ABC, le Ministère de l’Agriculture et le Gouvernement pour avoir initié ce projet à leur profit. Aussi, demandent-ils à la délégation conduite par le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, et le Coordonnateur du projet, de leur permettre d’entrer en possession des sites pour la campagne agricole 2021-2022.

De façon consensuelle, Innocent TOGLA, SGA/MAEP et Martin HOUNDONOUGBO, Coordonnateur du MAEP/PAPVIRE-ABC, et les responsables des entreprises chargées d’exécuter les travaux, ont retenu la date butoir du 31 mars prochain pour la livraison définitive des chantiers.

De la joie aussi

La remise d’attestations d’immatriculation aux 13 OPA de Gogounou et la visite du magasin de stockage de 1000 tonnes de Gounarou étaient aussi au menu de la mission du vendredi 5 février 2021. Le magasin de capacité de stockage de1000 tonnes construit à Goumarou a été visité. Il est destiné au stockage des vivriers. Les bénéficiaires sont les coopératives villageoises des producteurs de maïs, la coopérative villageoise des producteurs de riz, et celles des villages environnants. Au total, il est dénombré 297 membres dont 135 femmes intéressés par le warrantage. La mise en place de ce magasin vise surtout la réduction du bradage des produits vivriers et le renforcement de la sécurité alimentaire.

Assan ADAM, Chef de l’arrondissement de Gounarou, a exprimé sa joie et celle de ses administrés pour qui le magasin est construit. Selon le CA, les producteurs enregistraient d’énormes pertes et de bradage des productions jusqu’à ce que le magasin leur soit construit. Que le Gouvernement, le ministère et le PAPVIRE-ABC en soient remerciés, a-t-il dit.

Au nom du ministre de l’agriculture, je viens vous dire que c’est parce que vous êtes des travailleurs que le magasin vous a été construit. Vous le méritez. Vous avez pris l’engagement qu’il sera effectivement exploité. Ça nous rassure. L’agriculture est la base du développement de notre pays. C’est pour cela que le Gouvernement y met de gros investissements. Il faut que vous soyez des exemples pour les autres en matière de gestion du joyau. Faites bon usage de l’infrastructure et donnez la preuve que le Gouvernement ne s’est pas trompé, a dit aux bénéficiaires, le SGA, Innocent TOGLA.

Le maire de Gogounou, Séïdou BARY TIDJANI, à toutes les étapes parcourues, n’a cessé de rendre hommage aux responsables du projet et au Gouvernement. Car, pour lui, les producteurs de sa commune, surtout les jeunes, étaient dans le besoin de ces réalisations. Alors, a dit le maire, nombreux sont ces sites qui sont déjà mise en valeur par les producteurs bénéficiaires.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page