Flash Infos:

Rationalisation des dépenses d’évacuation sanitaires: Le gouvernement ambitionne une meilleure prise en charge sanitaire aux Béninois


114 Vues

Ph: DR-: Le gouvernement ambitionne une meilleure prise en charge sanitaire aux Béninois

Le gouvernement de la rupture a réalisé la prouesse de réduire drastiquement  les pratiques, les dysfonctionnements qui permettaient l’abus des évacuations sanitaires coûteuses pour le secteur de la santé publique.

Le Bénin a pourtant besoin de gros moyens pour faciliter l’accès d’un plus grand nombre de citoyens aux soins de santé. Surtout pour ceux qui ne bénéficient d’aucune protection en matière de payement des prises en charge sanitaires. En l’espace de deux ans le gouvernement a réussi le coup de force de réduire de près de 2/3 les coûts des évacuations sanitaires en jouant aussi sur le volet voyages de transfèrement vers des hôpitaux étrangers. C’est ce qui ressort du compte rendu fait au conseil des ministres d’hier par le ministre de la Santé

Le compte rendu du ministre de la Santé montre que grâce aux réformes imprimées à ce volet de la santé publique, et l’implication de l’agence des voyages officiels, les coûts pour le

Bénin pour les évacuations sanitaires vers l’extérieur ont été considérablement réduits, par rapport à la seule année 2015 ou le poste de dépenses a coûté un plus de 15 milliards de franc. Cfa. Ce qui est énorme. Surtout si l’on sait que de cette somme il faut compter environ

9 milliards destinés au seul volet transport.

La prouesse c’est qu’entre 2018 et 2020, le gouvernement a réussi le tour de force de réduire le coût de ces évacuations de la période de référence de 2015, donc avant l’arrivée au pouvoir du gouvernement de la rupture, qui s’est donné comme objectif d’imprimer des réforme qui

transforment le système de santé béninois, et lui donnent les moyens d’être de meilleure qualité, tout en menant le combat de la rentabilité.

On est ainsi passé de 15 milliards à 5 milliards ! Pari réussi pour la rationalisation

des coûts sanitaires et la reconstitution du système sanitaire béninois pour le rendre mieux équipé, plus moderne, avec des compétences plus disponibles pour les soins publics de qualité, et l’accès du plus grand nombre des Béninois à des soins dignes du nom.

 

D’ailleurs, le conseil des ministres, tenant compte de ce progrès, a instruit le ministre de poursuive la rationalisation des dépenses de santé et d’appliquer aux évacuations sanitaires le mécanisme du ticket modérateur de 20%, actuellement pratiqué pour la prise en charge au niveau national des ayant-doits  de l’Etat. Selon ce mécanisme tout bénéficiaire d’évacuation sanitaire au Bénin ou à l’étranger aura une prise en charge à hauteur de 80%

des frais de santé. Il et prévu de faciliter pour les patient, le transfert aux hôpitaux des frais à leur charge.

Dans ce cadre, le ministre est également instruit d’accélérer le renforcement et le transfert des

compétences entre structures partenaires dans la gestion des évacuations sanitaires, et de veiller à l’amélioration du plateau technique dans la perspective d’une autonomisation du Bénin en matière de soins.

 

La rédaction


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page