Flash Infos:

Construction du Centre culturel de rencontre international  : Faire de Ouidah, un hub de la recherche historique


37 547 Vues

Ph: DR-: Patrice Talon sort un joker, Ouidah, cité historique et mémoriel.

Dans la dynamique engagée par le Gouvernement béninois pour valoriser le potentiel exceptionnel de Ouidah, aux plans patrimonial, artistique, intellectuel et culturel, le Conseil des ministres, de ce mercredi 17 juin 2020, a autorisé la signature d’une convention de partenariat relative à la construction d’un Centre Culturel de rencontre internationale dans cette cité historique au tourisme mémoriel. Ladite convention de partenariat sera signée entre l’Etat, l’Association Centre culturel de rencontre internationale et la Mairie de Ouidah.

L’attrait touristique qu’offre la cité océane aux plans patrimonial, culturel et artistique mérite bien une rénovation, une construction d’un centre culturel de rencontre internationale voire un hub de la recherche historique. L’initiative d’une telle réalisation  a pour vocation de constituer un centre de création et de diffusion de produits culturels qui favorisent la prise en compte des enjeux contemporains de la diversité, de l’accès aux nouvelles technologies ainsi que la formation des jeunes.

Le projet a notamment pour mission essentielle de faciliter la recherche historique, la restitution et le partage des résultats avec le public, de proposer un travail pédagogique et éducatif autour des arts.

La pertinence de la décision de faire de Ouidah le siège d’un tel projet s’inscrit dans la dynamique engagée par le Gouvernement pour valoriser le potentiel exceptionnel de la ville de Ouidah aux plans patrimonial, artistique, intellectuel et culturel. Ce faisant, le Gouvernement de Patrice Talon, fait l’option d’inscrire un peu plus le Bénin au rang des pays qui se positionnent dans la valorisation des arts et de la culture en les mettant au centre du travail pédagogique et éducatif.

En effet, c’est un projet qui converge et épouse les aspirations du gouvernement pour la ville de Ouidah et aussi pour l’art et la culture car on y retrouve clairement un souci de sauvegarde de la mémoire historique, la promotion de l’art et de la culture. Dès la réalisation du joyau, il y sera organisé entre autres, des expositions, des manifestations culturelles et artistiques. Le centre assurera le soutien à la recherche ainsi que du travail sur les écritures contemporaines, la promotion touristique et la transmission du savoir-faire.

Rappelons que ce  projet va s’exécuter dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’Etat béninois, l’Association Centre culturel de Rencontre international et la mairie de Ouidah.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page