Flash Infos:


1 625 Vues

Ph: DR-: Andry Rajaolina, président de Madagascar présentant le COVID Organic, le traitement local qui sauve désormais les Malgaches.

Les écoles ont repris ce mercredi 29 avril 2020 à Madagascar, suite à un aplatissement constant de la courbe observée, grâce à la cure localement administrée par la population malgache pour éviter la propagation de Covid-19 rapporte l’agence nigériane NaijaAgroNet. En effet le remède local connu sous le nom de CVO ou COVID Organic – développé par l’Institut malgache de recherche appliquée – a prouvé son efficacité. Soutenu par le président malgache Andry Rajaolina, la cure de ce remède locale, ajoutée aux gestes barrières rassure désormais la population malgache.

Lundi dernier, le président de Madagascar, Andry Rajaolina, a présenté le remède local CVO ou COVID Organic à la presse, avec une gorgée du produit en direct à la télévision. Produit à base de l’Artemisia (une plante produite sur Big Island pour lutter contre le paludisme), l’efficacité du Covid Organic a été prouvé et rassure  les autorités malgaches au plus haut sommet.

« Tous les essais et tests ont été menés et son efficacité dans la réduction de l’élimination des symptômes a été prouvée pour le traitement des patients atteints de COVID-19 à Madagascar » a déclaré Andry Rajaolina.

Ph: DR- Le couple présidentiel présentant le remède local

Aussi déclare-t-il au lancement officiel du traitement local  que le médicament avait guéri deux cas de COVID-19, en prélude à la proclamation. En outre, un décret présidentiel a été proclamé sur COVID-organiques, le rendant immédiatement obligatoire pour les enfants qui retournent à l’école.

Le COVID-Organics, a-t-il souligné, sera distribué gratuitement «à nos compatriotes les plus vulnérables et vendu à des prix très bas à d’autres. Tous les bénéfices seront reversés à l’IMRA pour financer la recherche scientifique », a écrit le président sur Twitter…

Ph: DR- Convaincu que l’Artémisia peut combattre la pandémie du Covid19, le président malgache donne l’exemple sur la consommation du Covid Organic du Madagascar.

«Je suis convaincu que, en fait, l’histoire va nous prouver, mais aujourd’hui il y a déjà deux cas qui ont été guéris avec le Covid-organiques, mais nous verrons réellement ce qui se passera ensuite » laisse-t-il entendre avant de poursuivre : « Covid Organics sera utilisé dans la prophylaxie, c’est-à-dire en préventive, mais les observations cliniques ont montré une tendance vers son efficacité curative, d’autres études cliniques sont actuellement en cours » a-t-il souligné.

Le président a déjà fait des allégations sur les remèdes à base de plantes malgré l’opinion scientifique selon laquelle il n’y a actuellement aucun remède pour COVID-19 et que toute formule expérimentale devrait être rigoureusement testée pour voir si elle est sûre et efficace.

Retenons qu’à la date du 28 avril 2020, Madagascar a enregistré statistiquement 128 cas confirmés alors que plus de 70 cas sont récupérés sans décès selon l’agence.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page