Flash Infos:

Banque mondiale / Egalité des sexes dans les politiques publiques au Bénin : Des échanges avec les étudiants de l’UAC


451 Vues

Ph: DR-: Monsieur Atou Seck, responsable des Opérations de la Banque mondiale pour le Bénin

Le Bureau de la Banque mondiale à Cotonou a organisé, le samedi 15 février 2020 à l’Université d’Abomey-Calavi, une conférence publique sur l’égalité des sexes dans l’évaluation des politiques publiques et les institutions nationales au Bénin. Animée par Monsieur Atou Seck, responsable des Opérations de la Banque mondiale pour le Bénin et Félicien Donat E.T. Accrombessy, Economiste/Statisticien Principal- Pôle Pauvreté et Equité à la Banque mondiale, cette discussion a permis au monde universitaire en général et aux étudiants en particulier de mieux connaître les interventions de la Banque mondiale au Bénin et de s’imprégner des indicateurs de l’évaluation de la qualité des politiques et institutions nationales, en anglais Country Policy and Institutional Assessment (CPIA).

Selon le communiqué de presse, les échanges ont surtout permis aux conférenciers et à d’autres experts de la Banque mondiale présents d’interagir avec les étudiants sur la question de l’égalité des sexes dans les politiques publiques au Bénin. Cette causerie-débat a été sanctionnée par le lancement à l’endroit des étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi d’une compétition de production scientifique sur le thème : ‘’ De l’égalité des sexes dans les politiques publiques au Bénin : état des lieux et perspectives’’.

Le CPIA constitue un index de performance qui mesure la qualité des politiques et la force des institutions pour favoriser une croissance durable et réduire la pauvreté. L’index est aussi utilisé dans la détermination de la taille de l’enveloppe financière que la Banque Mondiale accorde aux pays à faible revenu.

Le score CPIA se calcule pour chaque pays à partir de 16 critères qui représentent chacun un déterminant important de la réduction de la pauvreté et de la croissance inclusive. Ces 16 critères sont regroupés en quatre pôles : la gestion économique, les politiques structurelles (commerce extérieur, finances publiques), les politiques de l’équité (éducation, santé, égalité de genre) et la bonne gouvernance (redevabilité et transparence).

Pour le CPIA 2018, la note du Bénin est établie à 3.5 sur une échelle de 6 et est supérieure à la moyenne IDA (Association Internationale de Développement) estimée à 3.1. (Source : CCom/Banque mondiale Bénin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page