Flash Infos:

Bénin / Création d’une école de la fibre : Une offre de formation innovante et inclusive


78 Vues

Ph: DR-: Le Gouvernement béninois veut Créer une école spécialisée d’où sortiront des agents qualifiés

Le dernier conseil des ministres du 24 décembre 2019 a marqué un intérêt pour la création d’une école de fibre optique au Bénin. A cet effet, les ministres concernés sont instruits pour réaliser une étude de faisabilité dont les recommandations serviront de guide à l’ouverture de ladite école et de son fonctionnement optimal.

Le déploiement d’un vaste programme de fibre optique sur toute l’étendue du territoire national depuis 2016  par le Gouvernement de Patrice Talon a permis de mettre à nu : le manque cruel de compétences avérées, de ressources humaines qualifiées dans ce secteur des métiers de la fibre optique. Puisque des retards sont observés dans la livraison de la première phase du projet. Et il est à noter que l’absence de personnel qualifié risque de compromettre la maintenance des infrastructures une fois les travaux achevés. Des obstacles qui pourraient empêcher le Gouvernement de réaliser ses ambitions dans les délais.

Pour contourner ces obstacles et trouver une solution durable à cette situation  le Gouvernement a obtenu de SOFRECOM, une filiale du groupe Orange, l’appui technique nécessaire à la mise en place d’une école spécialisée, à l’achat des contenus de formation ainsi que de matériels didactiques.

Les ministres concernés sont instruits à l’effet de faire une étude de faisabilité dont les recommandations et son fonctionnement seront pris en compte de façon optimale dans la création et l’installation de cette école qui, d’une manière directe, offrira des opportunités de formation à la jeunesse béninoise en quête d’emplois.

Le numérique étant l’un des chantiers phares du PAG : ce programme de déploiement de la fibre optique vise donc à créer les conditions de développement de l’Internet haut et très haut débit au Bénin. Une action porteuse d’accélération de la croissance économique et d’inclusion sociale qui participe à la construction d’un quartier numérique de la région. Créer une école d’où sortiront des agents qualifiés ; point n’est besoin d’aller chercher des mains d’œuvres qualifiées – onéreuses à l’Etat – à l’étranger.

L’initiative s’inscrit donc dans une démarche ambitieuse et responsable pour le Bénin. Le sens d’anticipation et de clairvoyance du Gouvernement et de son Chef, Patrice Talon, est ici à saluer. Un visionnaire qui est à l’avant-garde de toutes les réformes qui visent à mettre le pays sur l’orbite international.

Agathe HOUNGBEDJI


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page