Flash Infos:

Afrique / Energie : La finance climat devrait offrir plus d’outils de couverture des risques dans le secteur électrique


37 Vues

Ph: DR-: Benjamin Denis, responsable d’équipe projet en charge de l’énergie à l’Agence française de développement

Le financement climatique devrait fournir une plus grande couverture des risques, politiques notamment, encourus par les développeurs d’énergie. C’est ce qu’affirme Benjamin Denis (photo), responsable d’équipe projet en charge de l’énergie à l’Agence française de développement.

« Il s’agit d’allouer les risques au mieux, en fonction des capacités spécifiques de chaque acteur, à travers des produits de garantie, des assurances et des collaborations public-privé. Si ces outils ne peuvent pas être une solution pour des projets mal conçus, ils permettent en revanche de se prémunir contre un scénario de défauts en chaîne », a affirmé le spécialiste dans un article.

Ces risques sont principalement liés à la capacité des compagnies électriques nationales, de s’acquitter de leurs obligations d’acheteurs d’électricité. En vue de mettre en place des secteurs électriques nationaux fiables, il recommande également qu’une partie du financement climatique soit réorientée vers la maîtrise de la demande, l’adaptation au changement climatique, ainsi que le renforcement des infrastructures de transport et de distribution électrique. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page